PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le brésilien Lombardos Torres nouveau DG de la SETRAG

Le brésilien Lombardos Torres nouveau DG de la SETRAG

Un train voyageur de la SETRAG à la gare d’Owendo ©  archives Gabonactu.com

Le brésilien Lombardos Torres a été promu mardi dernier au poste de Directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) en remplacement du gabonais Christian Magni promu au poste de Directeur général adjoint, a appris Gabonactu.com

Le conseil a préféré l’expérience brésilienne après la démission en juin dernier du belge Patrick Claes revenu expressément au Gabon pour assister à ce conseil à Libreville.


Christian Magni qui a pris les commandes de l’entreprise après la démission du Belge n’a pas été chassé de l’entreprise. Il assurera les fonctions de DGA. Pur produit de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) qui gère la SETRAG, Christian Magni doit partager ses connaissances avec le brésilien.

L’arrivée du Brésilien à la tête de la SETRAG n’est pas le fruit du hasard. Le Gabon a acquis auprès du Brésil un puissant logiciel de suivi des trains. Le système en cours d’installation permettra d’éviter les collusions. Depuis un poste de contrôle, il sera désormais possible d’arrêter un train indépendamment de la volonté du conducteur.

Ancienne entreprise d’Etat, la SETRAG a été cédée au groupe français Eramet-COMILOG qui en assure l’exploitation. Le dernier accident en date concerne le déraillement d’un train minéralier affrété par la COMILOG (Compagnie minière de l’Ogooué). C’était le 18 juin dernier.

Un projet de rénovation du chemin de fer est en cours depuis plusieurs années. Long de 650 km, le Transgabonais souffrirait d’un trafic intense (environ 6 millions de tonnes de minerai de manganèse, plusieurs milliers de tonnes de bois et d’autres marchandises) et surtout d’une grande instabilité des sols sur certains tronçons.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter