PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’ANPN lance un programme de surveillance aérienne pour mieux protéger les parcs du Gabon

L’ANPN lance un programme de surveillance aérienne pour mieux protéger les parcs du Gabon

Une vue aérienne d’un parc @ photo PAGOS

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) à travers son Programme d’appui à la gouvernance sectorielle (PAGOS) financé par l’Union Européenne, a initié récemment une intense activité de survols aériens dans les 13 parcs du Gabon afin de mieux lutter contre le braconnage, annonce un communiqué parvenu à Gabonactu.com.

 

La surveillance aérienne dans les parcs se fait quotidiennement aux moyens des neuf (9) avions dont dispose l’ANPN. Il y a sept(7) avions Ultralégers motorisés (ULM) qui permettent la surveillance côtière et des zones de savanes. Selon le communiqué, deux autres avions bimoteurs plus puissants permettent quant à eux le transport les passagers et la surveillance de haute-mer.

 

« L’ANPN travaille en étroite collaboration avec l’armée de l’air et la Garde Républicaine qui ont mis à la disposition leurs hangars à Libreville pour stocker les avions et abriter les opérations de maintenance ainsi que de stockage des pièces », indique le communiqué. L’ANPN précise par ailleurs qu’elle construira à terme ses propres hangars au sein des parcs.

 

Pour mener à bien ce programme, l’ANPN a engagé avec les fonds du PAGOS deux pilotes formateurs. Ces derniers s’attellent depuis un moment à renforcer les capacités des sept (7) pilotes mis à la disposition par la Marine nationale. Les pilotes auront pour mission de piloter les ULM. Le programme de formation intègre également deux mécaniciens.

 
L’agence nationale des parcs nationaux définie le programme de surveillance aérienne comme une activité fondamentale protégeant l’intégrité écologique des parcs. Il vise à lutter également contre le braconnage et la pêche illégale. Le programme implique aussi l’étude approfondie des populations et d’espèces animales protégées. La surveillance aérienne s’étend aussi dans les vastes zones encore inaccessibles à pied.

 

 

  Sydney Ivembi

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lanpn-lance-un-programme-de-surveillance-aerienne-pour-mieux-proteger-les-parcs-du-gabon">
Twitter