PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Landry Washington ne retournera plus en prison

Landry Washington ne retournera plus en prison

Landry Washington Amiang devant le palais de justice de Libreville le 13 janvier à Libreville © Gabonactu.com

Le cyberactiviste Landry Amiang Washington qui a comparu ce lundi au tribunal de Libreville pour outrage au chef de l’Etat ne retournera plus en prison à en croire les réquisitions du ministère public ayant requis une peine de, 3 ans + 4 mois + 18 jours.

L’avocat du cyberactiviste, Me Jean Paul Moumbembe a estimé que le ministère public a ajusté sa peine à la durée purgée par son client en prison.


« Notre client est définitivement libre », a clamé Me Moumbembe.

Landry Amiang Washington a passé 3 ans, 4 mois et 18 jours à la prison centrale de Libreville pour escroquerie, outrage au chef de l’État et incitation à la révolte populaire. Il a été libéré le 7 avril dernier.

Malgré cette libération, le cyberactiviste était reconnu coupable d’outrage au chef de l’État et incitation à la révolte populaire.

L’affaire a été mise en délibéré pour le 30 mars. Si le juge suit les réquisitions du procureur de la République, Landry Amiang Washington ne sera donc pas condamné à une peine qui l’obligera de retourner en prison.

« On comprend que le Gabon n’est pas un Etat de droit et moi je vais continuer à me battre pour que le Gabon devienne un Etat de droit, une démocratie », a déclaré Landry Amiang Washington à la sortie de cette audience. L’activiste a regretté le long délai imposé par la justice pour prononcer sa décision pour une affaire qui date d’il y a 4 ans.

Landry Amiang Washington souhaite vite se rendre aux USA, son pays de résidence et faire un bilan de santé après 3 ans passé à la prison centrale de Libreville. Il avait été interpellé dès sa descente d’avion en provenance des Etats unis d’Amérique en août 2016, à quelques jours de la tenue de l’élection présidentielle. Il a été jeté en prison sans jugement le 18 avril 2016. Malgré les pressions, la justice a pris tout son temps.

Carl Nsitou

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle