PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lancement de la commercialisation du café Alanga

Lancement de la commercialisation du café Alanga

Amateurs et professionnels ont dégusté et apprécié les saveurs du café Alanga © Gabonactu.com

Libreville, 7 avril (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou a lancé lundi à Libreville la commercialisation du café Alanga, un produit 100% gabonais qui est désormais distribué dans le réseau du groupe CECAGADIS, un des plus grands distributeurs du pays.

 

La cérémonie a eu lieu dans les locaux de l’hôtel Radisson Blu devant un parterre d’ivités conviés également à une séance de dégustation.

Le public a pu tester à l’occasion ce café produit sur les hauteurs des plateaux du Haut Ogooué au sud-est du Gabon dans le domaine d’Alanga un très vieux champ de café réhabilité par la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), l’organisme public chargé de la culture, de l’achat et de la promotion du café et du cacao.

Image © Caistab

« Alanga est un café gourmet dit d’exception », a vanté Luther Steeven Abouna Yangui, Directeur général de la Caistab présentant son produit au public. La torréfaction et le conditionnement de la production mise en vente ont été réalisé en France. « 100% robusta », peut-on lire sur les emballages qui présentent ce café en 3 formes : capsule, graines et moulu.

Le domaine d’Alanga aujourd’hui ce sont 80 ha de plantation en production. 180 000 tonnes de café par an et 60 emplois permanents. En août 2018 a eu lieu le lancement promotionnel de ce café à Okondja en présence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

« A travers ce café, nous voulons montrer qu’il est possible de produire du café au Gabon », a lancé M. Abouna Yangui s’adressant aux investisseurs.

La plantation d’Alanga a été réhabilitée grâce à un financement de 500 millions de FCFA octroyé par la Banque africaine de développement (BAD).

Le marché gabonais du café et du cacao (y compris leurs dérivés) pèse entre 5 et 10 milliards de FCFA, selon les estimations officielles.

Le Gabon rêve de porter sa production de moins de 500 tonnes actuellement à 5 000 tonnes d’ici 2030 pour profiter de ce juteux marché.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lancement-de-commercialisation-cafe-alanga">
Twitter