PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lambert Noël Matha dicte aux policiers sa vision de la police

Lambert Noël Matha dicte aux policiers sa vision de la police

Des policiers gabonais défilant sur le boulevard du bord de mer le 17 août 2014 @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha qui a entamé vendredi une tournée dans les casernes de la police nationale a annoncé que durant son passage à la tête de ce ministère très sensible, il souhaite bâtir une « Police respectée et respectueuse ».

 

« Je viens aujourd’hui vous proposer de construire ensemble une Police encore plus moderne, une Police performante, une Police irréprochable au plan de l’intégrité, une Police citoyenne, fonctionnant en symbiose avec la population ; une Police Respectée et Respectueuse« , a déclaré le ministre de tutelle de la police nationale gabonaise.

 

« Une Police Respectée et Respectueuse, c’est une Police qui adopte en toutes circonstances un comportement intègre et respectueux du droit à l’égard de nos concitoyens« , a-t-il expliqué dans un français rimé.

 

« La Police doit se débarrasser des comportements déviants qui ternissent son image. La Police doit respecter strictement l’Etat de Droit. Aucun citoyen, soit-il Policier, n’est au-dessus de la Loi. Tout comme nul ne peut être humilié ou maltraité, même en état d’arrestation ou d’emprisonnement, en application des dispositions de l’article premier alinéa 1 de notre Constitution« , a-t-il rappelé en s’adressant directement aux hommes de rang souvent décriés pour leur appétit gargantuesque pour le racket et leur brutalité lors des interventions sur le terrain.

Le ministre Matha (costume cravate) durant la première étape de sa visite @ DR

« Vous le savez : chaque minute compte. Plus de réactivité, d’efficacité, c’est plus de sécurité pour les victimes et les personnels qui interviennent et des chances accrues dans l’interpellation des auteurs d’infractions« , a urgé le ministre.

 

« Une Police Respectée et Respectueuse, c’est une Police qui est en situation de mieux élucider les enquêtes criminelles, car les victimes sont en droit de connaître la vérité et de recevoir justice. Aussi, nous nous attacherons à optimiser les moyens de la Police Scientifique. Dans cette optique, nous tirerons profit des technologies biométriques existantes« , a promis le ministre Matha à ses hommes souvent dépourvus de moyens pour conduire jusqu’au bout les investigations dans les affaires criminelles.

 

Le ministre a aussi souhaité que la police gabonaise reste un corps de proximité pour anticiper et prévenir les troubles à l’ordre public et une meilleure prise en compte des attentes de la population.

 

« Les policiers doivent être davantage des pédagogues et non des oppresseurs« , a-t-il conclu son adresse.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. jean -jacques

    iL nous faut une police forte , rapide pour faire fasse aux grands bandits , criminels que les faux opposants mets dans la rue.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lambert-noel-matha-dicte-aux-policiers-vision-de-police">
Twitter