Laissez-passer Covid-19 : la HAC ignorée par le gouvernement | GABONACTU.COM
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Laissez-passer Covid-19 : la HAC ignorée par le gouvernement

Laissez-passer Covid-19 : la HAC ignorée par le gouvernement

Le ministère de l’Intérieur ne semble ne pas être pressé d’établir un laissez-passer pour les membres de la Haute autorité de la communication (HAC), l’organe de régulation de la communication au Gabon, selon une source bien informée.

« Notre dossier est classé quasiment sans suite dans un secrétariat », a confié une source proche de la HAC jointe au téléphone par la rédaction de Gabonactu.com.

« Le censeur est censuré », a rigolé un cadre de l’institution qui a quasiment confirmé le refus poli du ministère de l’Intérieur de délivrer un laissez-passer aux membres de cette autorité administrative indépendante chargée de réguler la communication dans le pays.


La conséquence c’est que la HAC ne peut plus réunir ses membres en session plénière pour statuer sur les dossiers en cours. Impossible pour l’institution d’organiser une « visioconférence » avec tous ses membres car tous ne savent pas forcément manipuler les nouvelles technologies. « Il y a des retraités parmi nous donc allez-y comprendre », a ajouté le cadre consulté par Gabonactu.com

La HAC compte neuf membres dont sept nommés par les responsables des institutions (Présidence de la République, Assemblée nationale et Senat) et deux élus par les journalistes pour un mandat de 5 ans renouvelable une fois.

Suite au confinement total du Grand Libreville, le gouvernement a décidé de mettre en place un laissez-passer pour le personnel essentiel dont la presse.

Tous les commerçants veulent avoir ce précieux sésame exigé à tous les points de contrôle installés un peu partout dans la ville.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

4 Commentaires

  1. Ing Wilfried NYAMA MOANDAT

    Bonjour Mme /M les ministres.
    Suite à la prorogation de l’état d’urgence de 15 jours jusq’au 11 mai 2020 dû au covid 19.
    INGÉNIERIE TRAVAUX ET SERVICES BTP a deux projets arrêt depuis le 15 mars 2020 suite aux mesures gouvernementales.
    Afin d’éviter la perte du matériels (biens) des visites des sites pendant cette deuxième période du confinement du grand Libreville est nécessaire car des voles nous ont été signalé étant donné que ces chantiers se trouvant un au charbonnage(Bel-Air) et l’autre dans la commune de N’toum.
    A cet effet, INTRAS BTP sollicite un laissez passer de trois personnes:
    Ing.wilfried NYAMA MOANDAT
    Ing.Sylvain NGEUTHO
    M.Jean Calvin NGAMBA.
    Je vous prie de bien vouloir repondre favorablement à ma demande. Veuillez agréer monsieur/madame le ministre, l’expression de ma profonde déférence.

    Reply
  2. Ndjock Sandrine

    Bonsoir Mr
    Je viens tres respectueusement auprès de votre service solliciter un laissez passer pour pouvoir aller me ravitaillé et acheter les médicaments pour mon mari qui souffre de la tension .
    Merci de votre compréhension .
    Libreville

    Reply
  3. MBA OVONO

    Bonjour Monsieur.
    je viens auprès de votre service vous solliciter à fin d’obtenir un laissez-passer pour la zone d’essassa. a fin de pallier au problème sur auto suffisance alimentaire qui est un de pilier de ce pays. j’aimerai a cet effet obtenir ce titre à fin de mener à bien mon activité qui est l’élevage de mes bétails tout en respectant les mesures établis.

    je vous remercie bonne journée.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort izmir izmir escort bayan antalya escort bayanlar escort izmir istanbul jigolo bursa escort porno indir porno izle porno indir izle izmir escort kızlar bursa escort kızlar
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle