PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Je laisse ceux qui racontent les histoires dans leurs turpitudes (Dr Nicole Assélé)

Je laisse ceux qui racontent les histoires dans leurs turpitudes (Dr Nicole Assélé)

Dr Nicole Assélé visitant le siège de son association « l’Appel des Mille et Une » le 4 février à Libreville ©  Gabonactu.com

Libreville, 4 février (Gabonactu.com) – La directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Dr Nicole Assélé , par ailleurs présidente du mouvement féministe « l’Appel des Mille et Une », en visite au siège de son organisation qui a échappé à un incendie dans la nuit de dimanche à lundi, s’est moquée des commanditaires des faknews, qui ont insinué sa prétendue arrestation à l’aéroport Roissy Charles De Gaulle de Pais en France, avec dans ses bagages une importante somme de 1 milliard et 300 millions de FCFA en liquide.

« Je laisse ceux qui racontent les histoires dans leurs turpitudes », a ironisé Mme Assélé, banalisant au passage les attaques récurrentes contre sa personne orchestrées depuis un moment par ses détracteurs.

Pour l’ancien ministre de la jeunesse et des sports, « on ne jette pas les cailloux sur un arbre qui ne portent pas des fruits ».

Dimanche en fin d’après-midi, des faknews circulant dans les réseaux sociaux et rumeurs persistantes ont annoncé que le Dr Nicole Assélé a été interceptée par la Douane française avec 2 millions d’euros soit 1 milliard et 300 millions de FCFA. Le supposé argent qui se trouvait dans ses bagages aurait été détourné des caisses de la CNSS.

« Je n’ai pas le don d’ubiquité, je ne peux pas être à deux endroits au même moment », a-t-elle dit avec raillerie. Elle a dit ne pas accorder la moindre importance à ces « bêtises ».

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/laisse-racontent-histoires-leurs-turpitudes-dr-nicole-assele">
Twitter