PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’AGANOR vulgarise l’importance de la norme qualité

L’AGANOR  vulgarise l’importance de la norme qualité

Les officiels de l’AGANOR durant la séance de sensibilisation le 5 décembre à Libreville ©  Gabonactu.com

Le Directeur général de l’Agence gabonaise de normalisation (AGANOR), Damas Kakoudja, a organisé jeudi à Libreville la 2ème  édition de la journée de l’AGANOR placée sous le Thème : « l’infrastructure qualité au service du développement économique », afin de faire connaître cet outil peu connu du grand public. 

Cette journée qui revêt une importance particulière à vue la participation de tous les acteurs de la normalisation, de la métrologie et de l’évaluation de la conformité.


Les enjeux de ladite manifestation sont non seulement de faire connaître l’AGANOR et ses missions, mais également de vulgariser et sensibiliser le public sur l’importance de l’infrastructure qualité.

Créée par le décret n° 0227/PR/MIMT du 23 juin 2014, l’Agence gabonaise de normalisation (AGANOR) est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère en charge de l’Industrie. Elle est dotée d’une personnalité juridique et jouit d’une autonomie de gestion administrative et financière.

Elle est chargée d’exécuter la politique publique en matière d’infrastructure qualité et est à ce titre l’Organisme National de Normalisation (ONN), d’Évaluation de la Conformité, de Métrologie et de Promotion de la Qualité.

L’AGANOR a pour mission principale de mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines de la normalisation, de l’évaluation de la conformité et de la métrologie en liaison avec les administrations et les organismes concernés.

Ses missions consistent à : Élaborer, homologuer et diffuser les normes gabonaises ; gérer le système national d’évaluation de la conformité (inspection, laboratoire d’essai et analyse, accréditation) ; gérer le système national de métrologie ; promouvoir la qualité au Gabon ; former et accompagner des entreprises gabonaises à la démarche qualité ; Représenter le Gabon dans les instances internationales de normalisation et de métrologie ; assurer le point focal de la CEMAC et de l’OMC en matière d’obstacles techniques au commerce (OTC) ; Assurer le point focal des Nations Unies par rapport à la Convention cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique (CCNUCC) en tant qu’Entité Nationale Désignée (END) pour le transfert de technologie climatique.

Eudes Rinaldy Leboukou 

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email