PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’AFD accorde un prêt de 133 milliards de FCFA pour construire des écoles et réhabiliter des hôpitaux

L’AFD accorde un prêt de 133 milliards de FCFA pour construire des écoles et réhabiliter des hôpitaux

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Gabon et l’Agence Française de Développement (AFD) ont signé mardi à Libreville deux conventions de financement au profit des secteurs Santé et Education, pour un total de 204 millions d’euros (133 milliards de FCFA), a constaté un reporter de Gabonactu.com.

 

Les documents ont été signés par MM. Régis IMMONGAULT, Ministre du Développement Durable, de l’Économie, de la Promotion des Investissements et de la Prospective, et Yves PICARD, Directeur de l’Agence Régionale AFD du Gabon et de Sao-Tomé et Principe, ainsi que par M. Dominique RENAUX, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon.

La cérémonie s’est déroulée en présence de M. Florentin MOUSSAVOU, Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique.

La première convention, d’un montant de 50 millions d’euros (33 milliards de FCFA), finance la phase 2 du Projet d’appui au Plan national de développement sanitaire. Son objectif est la réhabilitation et l’équipement de 27 centres de santé dans quatre provinces de l’intérieur du Gabon, accompagnés d’actions de renforcement de capacité et de formation du personnel médical. La réalisation de ce projet améliorera les conditions de vie de 551.000 personnes.

De gauche à droite Florentin Moussavou (ministre Ed nationale), Régis Immongault (ministre Economie), Dominique Rénaux (ambassadeur de France) et Yves Picard (AFD)
De gauche à droite Florentin Moussavou (ministre Ed nationale), Régis Immongault (ministre Economie), Dominique Rénaux (ambassadeur de France) et Yves Picard (AFD)

La seconde convention, d’un montant de 154 millions d’euros (101 milliards FCFA), finance le Projet d’Investissements dans le Secteur Educatif (PISE) qui vise à construire et équiper 9 collèges et 8 écoles primaires à Libreville et Port-Gentil, soit environ 500 classes supplémentaires. La population concernée représente 25.000 élèves.

Par ces financements concessionnels, la France soutient le Gabon dans la mise en œuvre d’une politique dynamique et volontaire d’infrastructures sociales ; les financements à long terme de l’AFD constituent une réponse adaptée aux contraintes économiques actuelles.
L’Agence Française de Développement, avec un total actuel d’engagements de 498 milliards de FCFA, se positionne comme l’un des principaux partenaires au développement de la République Gabonaise.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lafd-accorde-un-pret-de-133-milliards-de-fcfa-pour-construire-des-ecoles-et-rehabiliter-des-hopitaux">
Twitter