PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’adoption du nouveau code du travail pourrait aggraver le climat social, selon Dynamique Unitaire

L’adoption du nouveau code du travail pourrait aggraver le climat social, selon Dynamique Unitaire

Chantale Mackossot, Vice Présidente de Dynamique unitaire © DR

La vice-présidente de la confédération syndicale Dynamique Unitaire, Chantale Mackossot, a indiqué vendredi au cours d’une conférence de presse que l’adoption du  nouveau code du travail par le parlement pourrait aggraver le climat social déjà délétère depuis le 24 octobre 2018 faisant suite à une crise politiques et économique persistante.

 » La confédération syndicale Dynamique Unitaire met en garde les parlementaires tentés de ratifier ledit projet, contre les risques d’aggravation d’une tension sociale déjà délétère due à une crise politiques et économique persistante depuis le 24 octobre 2018; et de ce fait interpelle leur humanisme, leur patriotisme et leur attachement à la paix sociale et à la stabilité du Gabon,  » a averti, Chantale Mackossot rendant publique la déclaration de son mouvement syndical.


Selon cette déclaration, le projet du nouveau code de travail ne découle pas d’une démarche inclusive et souffre par conséquent d’un déficit social, puisque n’étant pas marqué du sceau de la démocratie syndicale et sociale.

Par ce projet, précise-t-elle, le gouvernement a fait le choix délibéré de pactiser avec l’employeur en offrant à ce dernier un cadre légale d’exploitation capitaliste et d’asservissement du travailleur. 

Pour elle, ce code du travail vient concrétiser au nom de la flexibilité la volonté patronale de déréglementer le travail au Gabon au profil d’une main d’œuvre étrangère plus corvéable et bon marché. 

Aussi, la confédération syndicale Dynamique Unitaire, par sa voix, ne saurait se taire face à la dérive du capitalisme effréné portant atteinte à la dignité et au droit fondamental des travailleurs.

 » C’est pourquoi, la confédération syndicale Dynamique Unitaire exige le retrait pur et simple du projet du nouveau code travail, la reprise des négociations tripartites incluant toutes les centrales syndicales « , a suggéré la vice-présidente de Dynamique Unitaire, Chantale Mackossot 

La confédération syndicale promet déposer un recours afin de demander l’annulation auprès de la Cour constitutionnelle et les instances de l’OIT en cas d’adoption en l’état du nouveau code du travail par le parlement. 

Eudes Rinaldy Leboukou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter