PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Laccruche menace sévèrement l’entourage d’Ali Bongo

Laccruche menace sévèrement l’entourage d’Ali Bongo

Brice Laccruche Alihanga, DC d’Ali Bongo Ondimba © DR

Pour la fin de sa tournée républicaine qui l’a conduit dans toutes les 9 provinces du pays et certaines localités reculées, Brice Laccruche Alihanga, Directeur de cabinet et messager du président de la République, Ali Bongo Ondimba, a livré le virulent message que son patron lui a demandé de dire aux populations.

Dans un meeting de clôture au stade de Nzeng Ayong (6ème arrondissement) M. Laccruche Alihanga a levé le voile sur tout le mal que le président Ali Bongo Ondimba pense sur certains de ses collaborateurs qui l’ont trompé et menti sur plusieurs points.


 » On vous dit que le Président est mort, on vous dit qu’il ne va pas bien. Mais sachez que pour moi qui suis avec lui tous les jours, le Président va bien. Deuxième chose, le Président m’a dit de vous prendre à témoins, parce qu’il m’a dit que j’ai fait l’AVC, je ne peux plus faire une deuxième fois les mauvais choix. Il y a des gens autour de moi qui ont abusé des gabonais, qui ont fait de fausses promesses, les maquettes, les PowerPoint, les routes… ils m’ont menti, maintenant c’est terminé« , a dit le Directeur de cabinet parlant au nom de son patron. 

 » Celui qui déconne sera sèchement écarté « , a-t-il averti avant d’ajouter « ceux qui ne sont pas contents, ceux qui boudent, on leur dira celui qui boude il bouge, celui qui boude il bouge. Je pense que tout le monde a compris que c’est maintenant le peuple,  » a-t-il hurlé en faisant répéter cette formule à la foule.

Brice Laccruche Alihanga devant la foule au stade de Nzeng Ayong © DR

Brice Laccruche Alihanga a tenu à préciser à la population que la tournée qu’il clôturait n’était pas une initiative de sa personne mais un ordre du chef de l’État. 

Selon lui, il n’était nullement question pour lui de faire une pré-campagne pour 2023, comme les rumeurs laissent à l’entendre. 

 » Ceux qui vous disent ah il fait quoi l’autangagni (une expression qui signifie le blanc), non il vient parce qu’on l’a envoyé », a-t-il expliqué. 

Rappelons que M. Alihanga a sillonné tout le Gabon pour porter un message du président Ali Bongo Ondimba à la population.

Cette tournée républicaine a pris officiellement fin par la prière collective de « nôtre père qui est aux cieux ». Il a fait réciter cette prière en faveur de son patron Ali Bongo Ondimba.

Eudes Rinaldy

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Mebiame Bizame Yann Leslie

    Je veux faire parti du système je veux servir ouvertement le président de la république j’an ai marre de servir dans l’ombre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn