PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La Zerp de Nkok a capté 700 milliards de francs d’investissements entre 2010 et 2018

La Zerp de Nkok a capté 700 milliards de francs d’investissements entre 2010 et 2018

Entrée principale de la zone de Nkok © Archives Gabonactu.com

La création de la Zone économique à régime privilégié de Nkok (ZERP) a permis de drainer des investissements directs cumulés pour un montant qui avoisine les 700 milliards de FCFA, indique les statistiques de la Direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale.

Ces investissements réalisés par Gabon special economic zone (GSEZ) concernent divers lots, dont le terrassement, l’aménagement de plusieurs kilomètres des voiries, la réalisation d’un système d’autonomie pour son approvisionnement en eau et en électricité.


La zone dispose ainsi de forages et d’une connexion directe à la centrale électrique d’Alénakiri, et d’une station fonctionnant à base des déchets de bois afin de palier, en cas de besoin, la baisse de tension de l’électricité venant d’Alénakiri.

Elle dispose également d’une caserne de plombiers pour prévenir les risques d’incendies, et d’un quai aménagé pour les barges pouvant relier directement le port d’Owendo par voie d’eau.

De 2015 à 2018, les clients ont réalisé des investissements cumulés pour environ 580 millions de dollars US  (348 milliards de francs) à travers la construction et l’équipement des usines, majoritairement dans l’industrie du bois.

Les entreprises implantées à Nkok viennent de divers pays dont l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, la France, le Cameroun, le Mali, le Benin, l’Inde, la Malaisie et la Chine.

Il faut savoir que les travaux d’aménagement de la Zerp de Nkok ont démarré en 2010. La livraison des premiers lots exploitables pour les investisseurs a eu lieu en 2014. Néanmoins, l’effort d’investissement en aménagement et équipement s’est poursuivi sur le site en vue d’améliorer les conditions d’exercice et la sécurité des entreprises installées.

Emplois* La forte progression des activités développées sur la Zerp de Nkok s’est traduite par des créations d’emplois dans divers métiers touchant à l’industrie du bois et d’autres industries.

En 2018, l’activité économique déployée sur la zone de Nkok a généré environ 3600 postes tous secteurs confondus, en intégrant les sous-traitants.

Ce chiffre montre une forte progression de l’effectif d’agents dans la zone puisque ce chiffre était de 2415 en 2017 après 1010 agents en 2016.

Source : directinfosgabon.com

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter