PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La société civile démarre jeudi un lobbying contre le nouveau code du travail jugé trop dangereux

La société civile démarre jeudi un lobbying contre le nouveau code du travail jugé trop dangereux

Les acteurs de la société civile gabonaise qui ont pris part aux travaux de révision du nouveau code du travail démarrent ce jeudi un lobbying contre le nouveau code du travail qu’ils jugent trop dangereux pour les travailleurs, a appris Gabonactu.com

Le lobbying commence par le président du Sénat, Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou, selon un communiqué diffusé par le secrétaire général adjoint de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), Sylvain Mayabi Binet.

« Dans ce projet, le contrat du travail a été fragilisé comparativement au code en vigueur. L’employeur devient maître du contrat de travail du travailleur. Il peut décider de rompre le contrat de travail du travailleur sans l’autorisation de l’inspecteur de travail », a récemment déclaré M. Mayabi Binet dans un entretien à Gabonactu.com.


Selon lui, l’employeur peut décider sans faute commise par un employé de rompre le contrat de travail si ce dernier refuse qu’un de ses avantages acquis (salaires, primes ou indemnités) soit remis en cause.

Pour Sylvain Mayabi Binet, « même le CDI qui est supposé être un contrat protégé n’est plus protégé parce que l’employeur peut en disposer à tout moment ».

L’ONEP fait partie des 13 syndicats de travailleurs qui dénoncent le projet du nouveau code du travail dont les travaux se sont tenus en commission tripartite (gouvernement, chefs d’entreprises et syndicats de travailleurs) du 19 au 26 août dernier à Libreville.

Les partenaires sociaux veulent que les sénateurs y compris les députés prennent en compte leurs amendements, pour, disent-t-ils, garantir la paix sociale dans le pays. Le gouvernement dit privilégier la flexibilité dans le nouveau code pour attirer plus d’investissements directs étrangers.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter