PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La SFI veut injecter son argent dans le secteur privé au Gabon

La SFI veut injecter son argent dans le secteur privé au Gabon

Ali Bongo Ondimba et Jingdong Hua à Libreville @ DCP

Libreville, 7 février (Gabonactu.com) – Le Vice-président de la Société internationale financière (SIF, filiale de la Banque mondiale), Jingdong Hua en visite de travail au Gabon a annoncé mardi à Libreville que la SFI souhaite soutenir les banques gabonaises afin que ces dernières puissent financer les projets dans les secteurs prioritaires.  

 

« La SFI souhaite soutenir le secteur privé au Gabon qui participe à 90% du PIB », a déclaré M. Hua à la sortie d’une audience que lui a accordée le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Venu de Washington, Jingdong Hua a indiqué que le souhait de son institution passera par les banques qui à leur tour financeront les projets pilotés par le secteur privé.

 

M. Hua a partagé au chef de l’Etat gabonais la riche l’expérience de la SFI en matière d’investissement. Créée il y a 60 ans, la SFI intervient dans près de 120 pays qui ont bénéficié de son appui.

 

La SFI, est une organisation du Groupe de la Banque mondiale. Elle investit 20 milliards de dollars par an dont 5 milliards de dollars en Afrique subsaharienne.

 

Pays pétrolier du golfe de Guinée, le Gabon peuplé de 1,8 million d’habitants, connait une grave crise économique provoquée par la chute des cours des matières premières notamment le pétrole. Libreville a, sous la houlette du FMI et de la Banque mondiale, élaboré un Plan de relance économique pour espérer sortir de la crise.

 

L’appui de la SFI est « la bienvenue pour l’économie du pays en pleine restructuration à travers une politique courageuse de diversification économique », a déclaré le ministre de l’Economie Régis Immongault qui s’est également entretenu lundi avec M. Hua.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/la-sfi-veut-injecter-son-argent-dans-le-secteur-prive-au-gabon">
Twitter