PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La radio privée Génération nouvelle interdite durant 3 mois par la HAC

La radio privée Génération nouvelle interdite durant 3 mois par la HAC

Jean Boniface Assélé, fondateur de la radio Génération nouvelle ©  Gabonactu.com

La Haute autorité de la communication (HAC) a décidé mardi, lors d’une séance plénière, d’interdire la diffusion des programmes de la radio privée Génération nouvelle, appartenant à Jean-Boniface Assélé, oncle du président de la République Ali Bongo Ondimba suite à des propos incendiaires de M. Assélé contre le numéro un gabonais.  

« Je ne sais pas où est mon neveu. Je dirais tout ce que je sais. A cet âge je n’ai pas peur de parler. Je ne sais pas où il est. Peut-être qu’on l’a même tué. Il est mort. Il a été momifié. Enterré. Je ne sais pas où il est », a notamment déclaré Jean Boniface Assélé au cours d’une émission interactive dénommée « Assélé vous parle ».


La HAC juge ces propos de nature à semer le doute et le trouble auprès des auditeurs et des gabonais.

L’organe de régulation de la communication demande à la direction de ce média de définir une ligne éditoriale assise sur une information honnête, éducationnelle et divertissante et à ne pas permettre à l’ancien général à la retraite de venir exprimer « ses frustrations ».

Il y a quelques mois, la HAC avait déjà infligé un avertissement à la radio qui émet sur la fréquence 97.4 FM. C’est cet avertissement qui justifie la sanction de 3 mois de suspension de diffusion.

La HAC est l’organe de régulation de la communication au Gabon. Elle est composée de 9 membres dont 7 sont nommés par le pouvoir et 2 élus par les journalistes.

Antoine Mayombo

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email