PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La majorité condamne le « terrorisme » perpétré au domicile de l’opposant Jean Ping

La majorité condamne  le « terrorisme » perpétré au domicile de l’opposant Jean Ping
 
 
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Guy Christian Mavioga, secrétaire général exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC) et porte-parole de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence  a condamné avec véhémence mardi à Libreville lors d’un point de presse  l’attaque perpétrée lundi très tôt par une  bande des voyous  au domicile de l’opposant Jean Ping, a constaté un reporter de Gabonactu.com.
« Nous avons appris avec regret les actes de terroristes et barbares perpétrés au domicile de son excellence Jean Ping. La majorité républicain et sociale pour l’émergence s’insurge contre des tels comportements qui ne favorisent pas la quiétude sociale », dénonce M. Mavioga avant de condamner des agissements honteux.  
Dans la suite de sa déclaration, Guy Christian Mavioga s’insurge également contre « l’instrumentalisation des jeunes incontrôlés qui peut avoir  des conséquences graves contre leurs bourreaux ».
Selon Jean Ping, les jeunes voyous étaient estimé à plus  300 personnes. Ils avaient escaladé le mur de sa résidence, avant de commencer « à tout casser ». « Ils ont cassé la caméra de surveillance, ils ont cassé les lampadaires, ils ont mis le feu ici, ils ont lancé les cailloux partout les vitres sont brisées comme vous pouvez le constater vous-mêmes », déclarait lundi à la presse Jean Ping visiblement choqué.
Les jeunes commandos n’avaient pas pu  pénétrer dans la maison. Pris de panique, M. Ping avait alerté ses militants et autres partisans de l’opposition qui se rendus promptement à sa rescousse.  Ses hommes ont pu maitriser une quinzaine de jeunes.
Interrogés sur leur acte, les jeunes interpelés ont déclaré qu’ils s’étaient rendus à cet endroit tôt pour un pseudo meeting qui devrait être organisé par le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir.
Ses allégations sont réfutées par le porte-parole de la mouvance présidentielle qui comme le gouvernement sollicite une enquête pour éclaircir cette sulfureuse affaire. Pour conclure  M. Mavioga a appelé toute la classe politique à la retenue et à cultiver les idéaux de paix, de démocratie et de respect pour la dignité humaine.
Sydney IVEMBI
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/la-majorite-condamne-le-terrorisme-perpetre-au-domicile-de-lopposant-jean-ping">
Twitter