PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La décision qui destitue Mathieu Mboumba Nziengui de l’UPG

La décision qui destitue Mathieu Mboumba Nziengui de l’UPG

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Secrétaire général de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Bruno Ben Moubamba, soupçonné par Mathieu Mboumba Nziengui d’avoir orchestré sa destitution a publié dimanche sur sa page facebook, la décision qui boote hors des commandes du parti l’ancien numéro deux de Pierre Mamboundou.

 

Voici le texte intégral :

 

 

DÉCISION N° 0001/UPG/ FDR/ 2015
PORTANT DESTITUTION DE L’AUTORITE DU SECRETAIRE EXECUTIF DE L’UNION DU PEUPLE GABONAIS (UPG)


Les Fédérations de l’Union du Peuple Gabonais (UPG)

Vu la loi n°16/2016 du 14 février 2012 portant modification de la loi n°24/96 du 6 juin 1996 relatif aux Partis Politiques ;
Vu les Statuts et Règlement Intérieur ;
Vu la Décision n° 0085/UPG/CSE/SE/ du 23 décembre 2014 portant création organisation, composition et fonctionnement de la Commission chargée de préparer le Premier Congrès Ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais ;
Vu la Décision n°086/UPG/CSE/SE/ du 23 décembre 2014 portant nomination des membres du Bureau de la Commission chargée de préparer le Premier Congrès Ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais ;
Vu la Décision n°088/UPG/CSE/SE/ du 23 décembre 2014 portant organisation du Premier Congrès Ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) ;
Vu les correspondances des Fédérations du 18 et 19 mars 2015, demandant la démission du Secrétaire Exécutif du Parti, de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) ;
Vu la Note d’Information du Secrétaire Exécutif du 21 mars 2015, qui suspend unilatéralement les réunions du Conseil du Secrétariat Exécutif; 
Vu la Décision n°001/UPG/CSE/SE/NOV/2013 relative à la convocation et à l’organisation de la Convention Nationale, en vue du Premier Congrès Ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais ;
Vu le non-respect des délais et des impératifs politiques du Parti ;
Vu l’Assemblée Générale extraordinaire organisée par les Fédérations et les Mouvements Associés de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) le 28 mars 2015 à Libreville ;
Vu les nécessités de service ;

Les Fédérations

DÉCIDENT :

Article 1er : La présente Décision, prise à l’unanimité, porte destitution de l’autorité du Secrétaire Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais, Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI par la base du Parti, pour non-respect des Statuts et du Règlement Intérieur. Contre le pouvoir personnel, le Titre Préliminaire des Statuts portant sur les « Principes Généraux de l’Union du Peuple Gabonais » dispose que « Force de progrès, l’Union du Peuple Gabonais est essentiellement démocratique parce que tous les droits de la personne humaine et toutes les formes de liberté sont indispensables les uns des autres ».

Selon l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 cité dans le Préambule des Statuts de l’Union du Peuple Gabonais : « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression ». Les Fédérations revendiquent le droit de résistance en la matière.

Article 2 : La présente Décision prend acte d’une vacance du pouvoir matérialisée par une « Note d’Information » du Secrétaire Exécutif datée du 21 Mars 2015 d’une part ; et d’autre part, d’une gestion politico-administrative en violation des statuts et Règlement Intérieur de l’Union du Peuple Gabonais.

Il ressort que le prolongement de l’intérim de Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI est contraire aux intérêts de l’Union du Peuple Gabonais.

Au regard de ce qui précède, les Fédérations et la Base du Parti déclarent solennellement qu’elles ne reconnaitront plus l’autorité du Secrétaire Exécutif, Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI d’une part ; et d’autre part, qu’elles ne reconnaissent plus l’existence du Conseil du Secrétariat Exécutif.

C’est pourquoi, La Commission d’Organisation du 1er Congrès Ordinaire de l’Union du Peuple Gabonais assurera la gestion des affaires courantes du Parti jusqu’à l’élection d’une nouvelle Direction.

Article 3 : La présente Décision qui prend effet, à compter de la date de sa signature sera enregistrée au répertoire des décisions de l’Union du Peuple Gabonais et transmise aux autorités compétentes par voies légales, afin que nul n’en ignore.

Fait à Libreville, le 28 mars 2015

Le Président de l’Assemblée Générale Le Vice-président

Alfred MOUITY BOUSSOUGOU Jean ETOUA ATSAME

Le Rapporteur Général Le Rapporteur Général Adjoint

YEMBI KASSA Ariel Eloi IWANGOU.

La Rédaction

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/la-decision-qui-destitue-mathieu-mboumba-nziengui-de-lupg">
Twitter