PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La Croix rouge planifie la lutte contre les catastrophes en Afrique centrale

La Croix rouge planifie la lutte contre les catastrophes en Afrique centrale

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La Fédération internationale des sociétés de la Croix rouge et du Croissant rouge (FICR) en collaboration avec le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont entamé lundi à Libreville un atelier de 2 jours sur « le droit relatif aux catastrophes en Afrique centrale », a constaté un reporter de Gabonactu.com

 

L’atelier regroupe pour les points focaux, sinon les meilleurs spécialistes de la prévention des catastrophes dans les 10 pays membres de la CEEAC que sont l’Angola, le Burundi, la Centrafrique, le Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République démocratique du Congo (RDC), le Tchad et Sao Tome & Principe.

 

L’objectif de l’atelier est de renforcer les connaissances des participants provenant des États membres de la CEEAC sur le droit relatif aux catastrophes, et en particulier la législation relative aux actions internationales en cas de catastrophe.

 

« La FICR souhaite sensibiliser les participants sur l’importance du sujet pour une meilleure coordination en cas de catastrophe de grande envergure. Les participants seront aussi invités à développer des plans d’action nationaux sur la thématique », souligne un document transmis à la presse.

 

La FICR étudie cette question depuis plusieurs années. En 2001, la FICR a lancé son Programme « Règles, lois et principes applicables aux actions internationales en cas de catastrophe » (IDRL) afin d’examiner les questions légales soulevées par les opérations internationales d’intervention en cas de catastrophes.

 

À travers les années, le Programme IDRL a réalisé plus de deux douzaines d’études nationales et régionales, et a échangé avec des gouvernements, des Sociétés nationales, des ONG et des agences de l’ONU afin d’identifier des problèmes juridiques communs. Il a découvert un ensemble de problèmes juridiques communs émanant d’opérations internationales, dus principalement au manque de préparation juridique au niveau national. Ceux-ci comprennent des barrières à l’accès (par exemple, problèmes avec les visas, dédouanement, droits de douane, impôts et taxes, et problèmes de personnalité juridique) ainsi que des lacunes quant au contrôle de qualité, à la coordination et à la complémentarité d’aide internationale.

 

Avant la fin de cet atelier, la FICR signera un accord avec la CEEAC pour mieux prévenir ces catastrophes qui peuvent être naturelles avec les changements climatiques (sécheresses, inondations…) ou humaines (conflits armés)…

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/la-croix-rouge-planifie-la-lutte-contre-les-catastrophes-en-afrique-centrale">
Twitter