PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La CNSS propose une carte prépayée aux retraités qui préfèrent avoir leur argent chaque mois

La CNSS propose une carte prépayée aux retraités qui préfèrent avoir leur argent chaque mois

Nicole Assélé et son staff durant la conférence © CNSS

Libreville, 10 juillet (Gabonactu.com) – Le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le Dr Nicole Assélé, a annoncé mercredi une batterie de mesures d’accompagnement en faveur des retraités du secteur privé frappés par la décision de revenir à un paiement trimestriel de leurs pensions versées mensuellement depuis 2014.

La première mesure concerne la mise à disposition d’une carte bancaire prépayée gratuite qui permettra aux retraités détenteurs d’un compte bancaire ou pas de retirer mensuellement leurs pensions.

Les retraités qui le désirent pourront s’adresser aux banques partenaires de la CNSS pour effectuer ces retraits chaque mois. Par contre, ces établissements bancaires percevront leurs soldes auprès de la CNSS uniquement une fois par trimestre.

Les cartes prépayées ne seront disponibles qu’après le 5 août prochain, date d’entrée en vigueur du retour au paiement trimestriel des pensions.

Nicole Assélé n’a pas indiqué qui du retraité ou de la CNSS paiera les éventuels intérêts que pourront imposer les banquiers en cas de paiement par anticipation de ces pensions.

Autre mesure d’accompagnement : la réduction des prix de certains produits de première nécessité. La CNSS a noué des partenariats avec certains distributeurs afin d’appliquer une réduction aux porteurs de sa carte prépayée.

Enfin, les retraités pourront bénéficier d’une prise en charge médicale gratuite dans certaines structures entre le 1er et le 5 de chaque mois. Ils pourront se faire traiter gratuitement dans les Centres d’action sanitaire et sociale (CASS) et les Centres médico-sociaux (CMS). Une possibilité de réduction des coûts des produits pharmaceutiques sur le réseau de dispensation de médicaments de la CNSS sur l’ensemble du territoire national.

« L’annonce de ces mesures d’accompagnement n’annule pas du tout la décision de passer au paiement trimestriel des pensions », a insisté Nicole Assélé.

« Toute réforme comporte toujours sa part de mélancolie », a avoué le DG de la CNSS. « Vous pouvez cependant être sûrs que ceux qui décident aujourd’hui à la tête de la CNSS et tous ceux qui y collaborent restent avant tout des êtres humains, pénétrés des valeurs de solidarité et d’altruisme qui fondent notre vivre ensemble », a confessé Nicole Assélé d’un ton grave.

« Notre souci a toujours été de pérenniser les acquis de la Caisse nationale de sécurité sociale, au bénéfice des retraités actuels et à celui des générations des pensionnés et assurés de demain », a-t-elle conclu.

Ce pincement au cœur de Nicole Assélé illustre, sans nul doute, la douleur qu’elle ressent de voir tous les matins les retraités qui assiègent l’entrée principale de la Direction générale de la CNSS tapant à longueur de journée sur des casseroles et hurlant en permanence leur souffrance. Ces retraités ont même érigé une chapelle ardente symbolique avec un cercueil où griseraient les restes de Nicole Assélé.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com