PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La clôture de l’appel d’offres pour vendre 35 blocs pétroliers reportée au 30 avril 2020

La clôture de l’appel d’offres pour vendre 35 blocs pétroliers reportée au 30 avril 2020

Immeuble du pétrole, siège du ministère gabonais du pétrole, du gaz et des mines à Libreville © Gabonactu.com

Le gouvernement gabonais, a annoncé dans un communiqué diffusé tard dans la nuit de jeudi à vendredi le report pour le 30 avril prochain, la clôture du 12ème appel d’offres pour l’attribution de trente-cinq (35) blocs pétroliers de son bassin sédimentaire.

« Les sociétés intéressées par cet appel d’offres ont sollicité le report de la date de clôture de soumission des offres initialement prévue le 10 janvier 2020 », justifie le gouvernement gabonais qui soutient que les entreprises veulent « disposer de plus de temps en vue de la prise de décision sur les blocs d’intérêt, analyser les contrats types, se conformer aux exigences du cahier de charges et des critères d’évaluation ».


« Au regard de l’engouement suscité pour notre bassin sédimentaire et sensible aux sollicitations de ces sociétés, le Gouvernement de la République a pris la décision de reporter la date de clôture de soumission des offres du 12ème appel d’offres au 30 avril 2020 », précise le communiqué du gouvernement.

L’ appel d’offres de l’Etat gabonais a été lancé le 7 novembre 2018 à Cape Town, en Afrique du Sud. Libreville veut attirer de nouveaux investisseurs pour booster son secteur pétrolier qui s’essouffle. Le pétrole est la première source de devises au Gabon, il finance à environ 60% le budget de l’Etat. La production est cependant en déclin depuis 1997. Il n’y a toujours pas de découverte majeure pour relancer la production.

Antoine Relaxe & Xinhua

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn