PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La cellule de Brice Laccruche Alihanga aurait pris feu

La cellule de Brice Laccruche Alihanga aurait pris feu

La cellule du détenu préventif  Brice Laccruche Alihanga, ancien tout puissant Directeur de cabinet du Président de la République  aurait pris feu, provocant ainsi une grosse panique dans  la prison centrale de Libreville, a confié à Gabonactu.com, de sources concordantes.

Le prisonnier  Brice Laccruche Alihanga aurait été dans la foulée exfiltré par des geôliers.

Le feu d’origine inconnue a littéralement ravagé tous les mémoires de l’occupant de la cellule. Depuis son incarcération le 13 décembre 2019, Laccruche Alihanga se serait donné désormais à l’écriture.


« Il faut dire que dans sa cellule il écrit beaucoup »,  a indique la source.

Tombé en disgrâce après une ascension  fulgurante de plus d’un an l’ayant permis d’assurer ou presque l’intérim du Président Ali Bongo durant son AVC (24 octobre 2018) et sa période  convalescence, Laccruche Alihanga a été placé sous mandat de dépôt pour des faits supposés de « malversations financières, détournement de fonds publics, blanchiment de capitaux en bande organisée, concussion de faux et usage de faux ». Il est codétenu avec plusieurs de ses proches fidèles de son association AJEV dont Noël Mboumba, Tony Ondo Mba, Renaud Allogo Akué, Roger Owono Mba  et Justin Ndoundangoye.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email