PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La CEEAC créée son réseau anti-corruption

La CEEAC créée son réseau anti-corruption

Les experts après les travaux de Libreville @ CEA

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Une quarantaine d’experts de l’Afrique centrale a officiellement porté sur les fonds baptismaux, vendredi dernier à Libreville, le Réseau des institutions nationales de lutte anti-corruption (RINAC) qui aura son siège à Libreville.
Les experts ont également choisi les membres du « Comité Exécutif Transitoire » du RINAC et désigné son Président, Dieudonné Odounga Awassi, Président de la Commission Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI) du Gabon. Ce dernier a été chargé de mettre en œuvre la feuille de route du Réseau pour la période transitoire de douze mois.
Dans la Déclaration dite de Libreville, les participants ont exhorté « la CEA, la CEEAC, l’UA, la BAD, le PNUD, la Banque Mondiale, les organisations internationales, ainsi que les autres partenaires techniques et financiers à appuyer les pays d’Afrique centrale pour rendre opérationnel le RINAC en lui apportant les moyens financiers, matériels et logistiques nécessaires pour son fonctionnement. »

Le RINAC est né après 3 jours d'intenses débats @ CEA
Le RINAC est né après 3 jours d’intenses débats @ CEA

Le RINAC a pour mission de mettre en synergie les moyens et les informations pour combattre efficacement la corruption, un fléau qui fait perdre à l’Afrique centrale, 40% par an de ses ressources.

En dehors de la corruption à l’intérieur des Etats membres de la CEEAC, le RINAC mettre l’accent dans la lutte transfrontalière de la corruption afin d’éviter que les criminels financiers sillonnent librement et sans être inquiéter les différents Etats de la région.

 

98

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Justice

    C’est une blague quoi ? Bon, disons que ce réseau est une blague de mauvais goût. Qui veut tromper qui ? Mais ce sont eux les corrompus ! Vous êtes surs qu’ils sont sérieux ? Peuvent-ils vraiment se tirer une balle dans les pieds ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/la-ceeac-creee-son-reseau-anti-corruption">
Twitter