PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La CEEAC condamne la prise d’otages en Centrafrique

La CEEAC condamne la prise d’otages en Centrafrique

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Secrétariat Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a appris avec stupéfaction la prise en otage par des miliciens armés de deux humanitaires, dont une Française de 67 ans, travaillant pour le compte de l’ONG médicale catholique Coordination diocésaine de la santé (CODIS) ; ainsi que d’une employée de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA).

« Face à ces actes inacceptables, le Secrétariat Général de la CEEAC exprime sa vive préoccupation et son indignation face à cette prise d’otage. Il condamne avec la plus grande fermeté ces agissements barbares qui viennent remettre en cause les efforts en cours en vue d’une paix durable en République Centrafricaine », indique la CEEAC dans un communiqué.

« Le Secrétariat Général exige ainsi la libération immédiate et sans condition des otages concernés », martèle le communiqué à travers lequel  l’institution d’intégration régionale « exprime aussi sa solidarité et sa sympathie aux organisations et familles des personnes enlevées ».
Le Secrétariat Général encourage et soutient les actions initiées par divers acteurs, en vue de permettre aux otages de recouvrer rapidement la liberté.

« Le Secrétariat Général de la CEEAC suit de près l’évolution de la situation générale en République Centrafricaine et réitère sa disponibilité entière à contribuer aux efforts coordonnés des acteurs centrafricains et de la communauté internationale en vue du rétablissement de la paix et la sécurité en RCA », conclu le document.

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/la-ceeac-condamne-la-prise-dotages-en-centrafrique">
Twitter