PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Justice : suspension du juge qui a déclaré recevable la plainte contre Ali Bongo

Justice : suspension du juge qui a déclaré recevable la plainte contre Ali Bongo

Paulette Ayo Mba, épouse Akolly (toge rouge blanc) le 15 mars 2018 lors du procès de Blaise Wada © Archives Gabonactu.com 

Paulette Ayo Mba, épouse Akolly, premier président de la Cour d’appel de Libreville, est suspendue de ses fonctions sur une décision du secrétaire général de la chancellerie du ministère  de la Justice et garde des Sceaux qui circule sur les réseaux sociaux.

La décision aurait été prise le 19 août et notifiée par voie d’huissier à l’intéressée le mardi 20 août.

Le document qui circule sur les réseaux sociaux ne précise pas les motifs d’une telle suspension.

Mme Ayo Mba épouse Akolly est ce juge qui a récemment déclaré recevable la plainte des Gabonais membres du mouvement « Appel à agir ». Ces derniers ont saisi la justice pour obtenir une expertise médicale du président Ali Bongo Ondimba. L’examen, selon les plaignants, aurait pour but de déterminer si l’actuel chef de l’Etat est toujours capable d’assumer ses fonctions ou pas à la suite de ses ennuis de santé.

En première instance, cette plainte a été rejetée. La prochaine audience est attendue ce 26 août.

Mme Ayo Mba épouse Akolly est également président de la Cour criminelle spéciale chargée de juger tous ceux qui sont poursuivis pour détournement de plus de 250 000 FCFA. Ses premiers clients ont été les victimes de l’opération Mamba, cette opération mains propres initiée par le pouvoir contre les prédateurs des deniers publics. 

Camille Boussoughou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter