PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

« Jean-Rémy Yama sera poursuivi pour avoir annoncé la mort d’Ali Bongo» (ministre de la Justice)

« Jean-Rémy Yama sera poursuivi pour avoir annoncé la mort d’Ali Bongo» (ministre de la Justice)

Edgard Anicet Mboumbou Miyakou durant la lecture de sa déclaration dans son cabinet de travail ©  Gabonactu.com

Libreville, 3 juillet (Gabonactu.com) – Le ministre de l’Intérieur, de la Justice, garde des Sceaux, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, a annoncé mercredi dans une déclaration à son cabinet que le leader de la coalition syndicale Dynamique unitaire (DU), Jean-Rémy Yama, sera poursuivi pour avoir annoncé « sans fondement » mardi à Libreville la mort du président Ali Bongo Ondimba.

« Le mardi 2 juillet 2019, Monsieur Jean-Rémy Yama, président de Dynamique unitaire, a fait une déclaration dans la presse en affirmant que cette confédération syndicale avait l’intime conviction que Monsieur le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, est mort », a rappelé le ministre.

« L’attitude ainsi affichée par monsieur Jean-Rémy Yama l’expose à des poursuites pénales pour propagation de fausses nouvelles », a prévenu le ministre de la Justice.

« Le gouvernement rappelle qu’il ne saurait laisser perdurer de tels actes. Les auteurs seront poursuivis et la loi sera appliquée avec la plus grande rigueur », a tempêté le ministre lors de la déclaration lue depuis son cabinet.

« Une telle déclaration, sans aucun fondement, de la part de ce responsable syndical dénote, une fois de plus et une fois de trop, une volonté manifeste de créer le trouble et la confusion dans l’esprit des populations », a regretté Edgard Anicet Mboumbou Miyakou.

Le ministre croit savoir que la déclaration vise à susciter la psychose auprès de « nos  partenaires au développement et incidemment à affecter l’environnement des affaires, l’ordre public et la cohésion sociale ».

Le ministre invite les populations à plus de vigilance « quant aux agissements de certains compatriotes aux desseins inavoués qui appellent à la désobéissance civile et qui menacent au quotidien notre vivre ensemble ».

Mboumbou Miyakou invite aussi la population à vaquer sereinement à ses occupations.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com