PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Justice fiscale : 104 entreprises convoquées aux impôts

Justice fiscale : 104 entreprises convoquées aux impôts

 

Libreville, 10 février (Gabonactu.com) – Quelques 104 patrons d’entreprises sont convoqués à la Direction générale des impôts (DGI) pour justifier ce qu’ils ont fait de bien pour le pays qui leur a accordé des exonérations d’impôts et autres avantages, indique un communiqué du ministère de l’économie.

Sur cette liste, beaucoup d’entreprises opérant dans le secteur des bâtiments et travaux publi

Liste des entreprises convoquées @ DR

cs. Certaines entreprises comme Entraco, Sericom (Guindo Santullo) et SOBEA sont quasiment fermées.

 

Deux entreprises de l’influent groupe Olam figurent également sur cette liste. Il s’agit de GSEZ mineral Port et GSEZ port SA. Le groupe Vamed qui a construit plusieurs hôpitaux au Gabon, le groupe Marocain CIMAF qui a le monopole de la fabrication et la vente du ciment au Gabon sont également sur la liste qui contient par ailleurs plusieurs sociétés chinoises dont la CRBC commise sur le chantier de la route Port-Gentil / Omboué.

Les 104 entreprises ont du 12 au 16 février prochain pour montrer pattes blanches sur les réalisations effectuées grâce à ces avantages fiscaux.

Le gouvernement a lancé l’opération « Justice fiscale » pour mettre fin aux privilèges qui pénalisent des entreprises du même secteur n’ayant pas accès à ces mêmes avantages. Le second objectif est de renflouer les caisses de l’Etat.

Libreville subirait des pressions des bailleurs de fonds et partenaires au développement choqués par le nombre important des exonérations à l’origine des grands manques à gagner dans les caisses de l’Etat.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Dja Tsing

    La liste contient en principe presque toutes les grandes entreprises ( exceptées les Banques) qui exercent sur le territoire gabonais.Beaucoup d´entre elles sont présentées comme des sociétés de coopération technique bilatérale, etc. Il doit /devait avoir un problème quelque part dans l´attribution des éxonérations ! Ceci met à jour tout le sytème corrompu sur lequel nous nous sommes tous enrichis jusqu´ici. . Pitié !!!!!! Mais mieux vaut plus tard que jamais! Si seulement ce début est sincère et pourrait porter espoir pour !´avenir. Mettons nous au travail !

    Dja Tsing

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/justice-fiscale-104-entreprises-convoquees-aux-impots">
Twitter