PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Julien Nkoghé Bekalé au sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEMAC à Yaoundé

Julien Nkoghé Bekalé au sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEMAC à Yaoundé

Le premier ministre Julien Nkoghé Bekalé est arrivé le 22 novembre à Yaoundé pour prendre part au sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEMAC ce vendredi ©  CG

Représentant le Président Ali Bongo, le premier ministre Julien Nkoghé Bekalé prendra activement part ce vendredi au sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), qui se tiendra à  Yaoundé au Cameroun.

Au cours de cette réunion de haut niveau convoquée par Paul Biya, Président de la République camerounaise et président en exercice de la CEMAC, le premier ministre et les chefs d’Etat de la centrafricaine, du Congo, de la Guinée équatoriale et du Tchad feront l’examen de la situation et l’analyse des perspectives monétaires et financières en zone CEMAC.


Outre les questions économiques, les défis sécuritaires, notamment la lutte contre la menace terroriste à laquelle les pays de la sous-région font face, seront également au menu des discussions. Le Premier ministre et les chefs d’Etat membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale s’accorderont sur les stratégies visant à renforcer les mécanismes existants afin de promouvoir la paix et la sécurité dans cet ensemble sous régional.

Par ailleurs, les participants à ces assises évoqueront l’effectivité de la libre circulation des biens et des personnes au sein de la CEMAC. En effet, après le Tchad et la Centrafrique, le Gabon, le Congo, la Guinée équatoriale et le Cameroun ont également approuvé le lancement de cette zone de libre-échange qui représente un marché de 40 millions de consommateurs et permettra d’augmenter le volume des échanges entre nos différents pays. Elle permettra également d’accélérer le chantier de la réalisation des infrastructures d’interconnexion.

Notons que ce sommet extraordinaire se tient 8 mois après la 14e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale qui s’est tenue à N’Djamena au Tchad en présence du Premier ministre, chef du gouvernement qui représentait Ali Bongo Ondimba.

Source : Com gouv

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn