PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le journaliste d’investigation Habib Antoine Bibalou est mort à l’âge de 49 ans

Le journaliste d’investigation Habib Antoine Bibalou est mort à  l’âge de 49 ans

Habib Antoine Bibalou de son vivant @ Facebook Kevin Mebalet

 

Libreville, 12 août (Gabonactu.com) – Le journaliste d’investigation Habib Antoine Bibalou, directeur de publication du journal « La Calotte » est décédé à l’âge de 49 ans la nuit de vendredi à samedi, des suites d’une crise de diabète, selon plusieurs sources  proches de la famille du disparu.

Selon un témoignage poignant de Loïc Bithégé, patron du  au journal « Le Nganga » relayé par notre confrère Gabonreview, «sa force était dans les enquêtes. Il était très mobile. Ce gars n’était pas doué pour l’écriture, mais pour découvrir les affaires, il était champion. Je n’ai jamais eu mieux que lui. Tous les grands dossiers que nous avons sortis et qui nous ont créé pas mal de problèmes, même à lui-même, c’est lui qui les a amenés. Il avait donc une capacité relationnelle remarquable. Il y a des hauts cadres qui ne recevaient jamais les gens, mais Habib avait cette capacité d’approche qui lui a permis de rencontrer ce beau monde. Il m’a fait rencontrer beaucoup de personnalités».

Habib Antoine Bibalou dit « Habib Papy Boubindji » avait affuté ses armes dans le journal « Le Nganga » avant de créer son propre titre « La Calotte » dans les années 2000. L’homme avait été dans son jeune âge,  incorporé dans l’armée (Garde Républicaine) avant de s’intéresser au journalisme qu’il a pratiqué comme seul métier jusqu’à son départ vers l’au-delà.

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/journaliste-dinvestigation-habib-antoine-bibalou-mort-a-lage-de-49-ans">
Twitter