PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le journal Echos du Nord interdit de paraître durant 4 mois

Le journal Echos du Nord interdit de paraître durant 4 mois

 

Libreville, 20 mars (Gabonactu.com) – La Haute autorité de la communication (HAC) a frappé mercredi le tri-hebdomadaire Echos du nord d’une interdiction de parâtre durant 4 mois pour un article contre la présidente de la Cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo.

 

Selon un communiqué de la HAC, le journal Echos du nord ayant déjà été sanctionné s’illustre par une récidive. Il écope d’une sanction de 4 mois d’interdiction de paraître.

L’article à l’origine de la sanction remonte à février dernier. Il s’agit notamment du journal Echos du nord N°626 du lundi 4 février 2019 titrait à la Une Stratégie d’accaparement du pouvoir : Mborantsuo veut virer les corps habillés. En page N°3 l’article avait pour titre : Mborantsuo veut remplacer les chefs des corps habillés.

Dans son communiqué du 19 mars 2019, la HAC affirme que « le journal méconnait volontairement les dispositions légales relatives au pouvoir de nomination des personnels civils et militaires de l’Etat dévolus au seul président de la République. L’article regorge des propos et insinuations suspicieux, tendancieux frisant l’acharnement et la calomnie. Des propos de nature à écorner l’image et la réputation de Mme Mborantsuo ».

La HAC estime que le journal a manqué à ses responsabilités. Plus grave Echos du nord a été sanctionné pour des faits similaires septembre 2018 pour les mêmes causes.

C’est pour cette raison que la HAC a infligé au journal une interdiction de paraître durant 4 mois.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com