PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

J’estime que la mission de la CPI est caduque et anachronique (Guy Christian Mavioga, porte-parole de la mouvance présidentielle)

J’estime que la mission de la CPI  est caduque et anachronique (Guy Christian Mavioga, porte-parole de la mouvance présidentielle)

Le leader du BDC Guy Christian Mavioga lors de sa conférence de presse à Libreville le 24 juin @ Gabonactu.com

 

Libreville, 25 juin (Gabonactu.com) – Le secrétaire exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC, majorité),   Guy Christian Mavioga, par ailleurs porte-parole de la mouvance présidentielle  a déclaré samedi dans une conférence de presse que la mission de la CPI qui a séjourné du 20 au 22 juin courant  à Libreville pour  la collecte des données et évaluer les violences post-électorales, était caduque et injustifiée.

 

 

« J’estime que la mission de la CPI  est caduque et anachronique »,  a déclaré M. Mavioga, parlant au nom de son parti. Le porte-parole de la majorité pense que cette mission pourrait encore exacerber les tensions entre les gabonais.

 

« Le BDC estime en toute responsabilité qu’actuellement, le pays n’a pas besoin d’une instance juridictionnelle internationale soit-elle pour pointer du doigt un camp alors que le Gabon vient d’amorcer la marche vers l’apaisement par le biais d’un dialogue constructif dont le but est de réconcilier tous les gabonais entre eux », a-t-il justifié.

 

La mission de la cour pénale internationale  dépêchée était constituée de quatre experts dont une femme. Elle rentrait dans le cadre d’un examen préliminaire. Ces experts de la CPI ont rencontré dans un premier temps quatre membres du gouvernement (justice, intérieur, défense et communication) et en second lieu l’opposant Jean Ping ainsi que son camp. La société civile qui avait porté  plainte au même titre que le gouvernement gabonais et l’opposition,  a échangé aussi avec les experts de la CPI.

 

« C’est qui est frappant, c’est l’ampleur des controverses au Gabon », a déclaré à Gabonactu.com au terme du séjour « instructif »,  Emeric Roger, chef mission  de la CPI. Il a indiqué par la suite que le travail d’analyse des données collectées, permettra d’ouvrir ou non une enquête préliminaire.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jestime-mission-de-cpi-caduque-anachronique-guy-christian-mavioga-porte-parole-de-mouvance-presidentielle">
Twitter