PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
Jean Remy Yama et ses codétenus ce vendredi devant le juge d’instruction

Jean Remy Yama et ses codétenus ce vendredi devant le juge d’instruction

image_pdfimage_print

Jean Rémy Yama à la chambre de commerce de Libreville lors de son mouvement à caractère politique: les témoins actifs @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les militants de la société civile, dont le syndicaliste et universitaire, Jean Remy Yama,  interpellés le 9 juillet dernier à Libreville et placés le 13 juillet dernier sous mandat à la prison centrale de Libreville, seront présentés ce vendredi à nouveau devant le juge d’instruction, annonce la société civile gabonaise.

 

Le juge d’instruction chargé du dossier leur avait collé le 13 juillet dernier 10 jours de détention pour nécessité d’enquête. Ces activistes ont été arrêtés alors qu’ils tentaient d’organiser un meeting à quelques mètres du rond point de la Démocratie où au même moment, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, organisait également un meeting après avoir déposé sa candidature pour l’élection présidentielle du 27 août prochain.

 

La rencontre de la société civile, dispersée par la police à coup de gaz lacrymogène avait pour but de protester contre la candidature d’Ali Bongo Ondimba qui serait inéligible en vertu de l’article 10 de la constitution selon lequel tout gabonais ayant acquis la nationalité ne peut briguer le fauteuil présidentiel. Ali Bongo Ondimba est soupçonné par ses opposants d’être un fils adoptif d’Omar Bongo Ondimba.

Martin Safou

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

4 Commentaires

  1. Ngounana Hilarion

    Yama a grugé beaucoup d’enseignants et chercheurs qui se sont lancés dans l’acquisition d’une maison à Angondjé. L’Etat a octroyé 5 milliards de frs cfa pour la viabilisation de l’îlot attribué aux enseignants-chercheurs. Yama a été entendu par la Cours des comptes et des enquêtes ont été menées;Elles confirment d’énormes détournements. Mais le dossier de mise en examen de Yama n’a pas été engagé parce que l’ancien Ministre de l’Enseignement supérieur (actuel Ministre de l’Intérieur) n’a pas fait cette procédure, car il subissait des pressions de son clan et de son ethnie qui lui demandaient de ne pas trahir son frère. Yama est un manipulateur , rein à avoir avec un homme de bonne moralité qui se bat pour le bien de tous. C’est un imposteur!

    Reply
  2. Ngounana Hilarion

    Yama a grugé beaucoup d’enseignants et chercheurs qui se sont lancés dans l’acquisition d’une maison à Agondjé. L’Etat a octroyé 5 milliards de frs cfa pour la viabilisation de l’îlot octroyé aux enseignants-chercheurs. Yama a été entendu par la cours des comptes et des enquêtes ont été menées et confirment d’énormes détournements. Mais le dossier de mise en examen de Yama n’a pas été engagé parce que l’ancien Ministre de l’Enseignement supérieur (actuel Ministre de l’Intérieur) n’a pas fait cette procédure, car il subissait des pressions de son clan et de son ethnie qui lui demandaient de ne pas trahir son frère. Yama est un manipulateur , rein à avoir avec un homme de bonne moralité qui se bat pour le bien de tous. C’est un imposteur!

    Reply
  3. l'homme de l'ombre

    Jean-jacque sait très bien que depuis un moment le Governement cherche ce syndicaliste. Apres, l’histoire de faux et usage de faux, on est passe à l’épisode de détournement de 3 milliards. Si ce Monsieur avait détourné cette somme n’aurai-t-il pas été écroué? Il est en prison, sans preuve. On l’accuse mais personne n’apporte les preuvent. No evidence, no case. Je suis persuade que vous n’avez pas apprécié le combat de Mandela, voire de Luther King. Il y a toujours ceux qui veulent confisquer les libertés, et ceux qui de battent pour les preserver, aussi surprenant que cela puisse être, les defenseurs de libertés sont toujours victorieux, car l’oppresseur a tendance à oublier le temps.

    Reply
  4. jean jacques

    Il faut faire comme le président de la Turquie qui a mis tous les bandits hors Etat de nuire. au Gabon on doit faire la même choses qui perturbée l’ordre public va en prison.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *