PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean Remi Yama menace de paralyser la fonction publique dès le 9 mars prochain

Jean Remi Yama menace de paralyser la fonction publique dès le 9 mars prochain

Jean Remi Yama le 1er juin 2016 à la chambre de commerce de Libreville @ archives Gabonactu.com

Libreville, 2 mars (Gabonactu.com) – Dynamique unitaire un conglomérat des syndicats de l’administration publique, parapublique et privé a menacé mercredi, au cours d’une assemblée générale, qu’elle déclenchera une grève générale le 9 mars prochain, pour contester les dernières mesures prises par le gouvernement relatives au nouveau mode de rémunération dans l’administration publique.

 

Cette supra structure syndicale a d’ailleurs déposé un préavis de grève ce jeudi sur la table du Premier ministre, Emmanuel Issoze Gondet. Le gouvernement a donc dix jours francs pour ouvrir les négociations au risque de voir la grève générale déclenchée le 9 mars prochain.

 

« Ces mesures sont iniques, injustes et illégales. Par ces mesures, le gouvernement veut privatiser la Fonction publique ; ce qui n’est pas normal », a fustigé Louis Patrick Mombo, le secrétaire générale de la Convention nationale du secteur éducation (CONASYSED), le puissant syndicat dissout des enseignants et membre de Dynamique unitaire.

 

La coalition syndicale dirigée par le professeur Jean Remi Yama estime que le gouvernement foule au pied la loi, violant par ces mesures les textes régissant la Fonction publique.

 

«  Aussi nous disons, qu’elles ne nous concernent pas parce qu’elles ne respectent pas le code de l’Organisation internationale du travail sur la protection du travailleur, notamment la convention 95 », a lancé Louis Patrick Mombo.

 

Une des mesures qui fâche les syndicats est celle concernant l’abrogation de l’avancement automatique remplacée par l’avancement au mérite de l’agent public.

 

« Cette mesure que nous dénonçons supprime l’avancement sur concours professionnel, l’avancement au choix et l’avancement automatique par ancienneté. L’agent public qui n’a pas eu la possibilité d’être inscrit au tableau d’avancement au choix, a au moins la possibilité d’avancer automatiquement grâce à son ancienneté. L’avancement est une donne qu’on ne peut pas négliger sur le plan professionnel », a soutenu M. Mombo.

 

Plusieurs syndicats de l’administration publique dénoncent le fait qu’ils n’ont pas été associés à la réflexion ni à la prise des décisions qui impacteront la vie des travailleurs. Certains ont même demandé aux travailleurs de ne pas voter le ministre de la Fonction publique s’il se portait candidat pour les législatives prochaines.

 

Hormis ce point central, Dynamique unitaire a également remis sur le tapis d’autres sujets, notamment la réhabilitation de la CONASYSED, le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP, aujourd’hui supprimée) du deuxième trimestre 2015.

Camille Boussougou & LDA Daily.com

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jean-remi-yama-menace-de-paralyser-fonction-publique-9-mars-prochain">
Twitter