PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean Ping n’était pas au tribunal, ses avocats expliquent pourquoi 

Jean Ping n’était pas au tribunal, ses avocats expliquent pourquoi 

Maîtres Jean Remy Bantsasa (en blanc) et Eric Iga Iga, avocats de Jean Ping le 17 janvier 2018 @ Gabonactu.com

Libreville, 17 janvier (Gabonactu.com) – Les avocats de Jean Ping, Jean Remy Bantsasa et Eric Iga Iga ont expliqué dans une conférence de presse tenue dans la résidence de Jean Ping en présence de l’intéressé, pourquoi celui-ci ne s’est pas rendu mercredi au tribunal de Libreville où l’attendait le 1er juge d’instruction pour une audition « à titre de renseignement » dans la procédure contre l’opposant Pascal Oyougou qui aurait « abondamment cité » Jean Ping durant son audition avant d’aller en prison.

 

« Nous nous sommes rendus compte que madame le premier juge était dans l’illégalité totale », a déclaré Me Bantsasa.

 

« Ce qui est surprenant dans sa démarche c’est que non seulement elle parle de la procédure contre M. Oyougou Pascal dans laquelle le président Jean Ping aurait été abondamment cité, mais en plus, elle a pris la décision de sortie du territoire contre M. Ping en violant la loi sur l’interdiction de sortir du territoire », a regretté Me Bantsasa.

 

Me Bantsasa et son collègue Eric Iga Iga ont déposé ce mercredi en matinée à la Cour d’appel de Libreville une procédure de prise à partie du 1er juge d’instruction à l’origine de la convocation contre Jean Ping.

 

« Nous avons saisi la Cour d’appel pour qu’elle statu sur les comportements fautifs de madame le juge d’instruction », a expliqué Me Bantsasa.

Jean Ping attentif aux propos de ses avocats @ Gabonactu.com

« Dès que la Cour d’appel est saisie, la procédure est immédiatement suspendue jusque la Cour d’appel statu sur les mérites de la requête », a-t-il poursuivi en précisant que le juge d’instruction ne peut plus rien faire : ni convoquer, ni entendre, ni poursuivre son enquête. « Elle peut même être dessaisie du dossier où même traduite en conseil de discipline pour faute lourde », a pour sa part indiqué Eric Iga Iga, un autre avocat de Jean Ping.

 

La Cour d’appel a 8 jours pour statuer. Entre temps, Jean Ping ne peut toujours pas sortir du territoire.

 

Une source judiciaire contactée par Gabonactu.com a confirmé toutes ces informations et reconnu que la procédure reste suspendue jusqu’à la décision de la Cour d’appel.

 

« Les avocats ont préféré une méthode dilatoire. Ca va pénaliser Pascal Oyougou et Jean Ping lui même », selon la même source.

 

Samedi dernier, Jean Ping a été empêché de prendre un avion pour Paris à cause de la décision du juge d’instruction.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jean-ping-netait-pas-au-tribunal-ses-avocats-expliquent-pourquoi">
Twitter