PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean Ping a effectivement refusé d’honorer la convocation de la police

Jean Ping a effectivement refusé d’honorer la convocation de la police

Jean Ping durant la conférence de presse ce vendredi à sa résidence @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) –  L’opposant Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA) et candidat déclaré à l’élection présidentielle d’août prochain, convoqué par la Police judiciaire (PJ) a refusé de se présenter parce qu’il ignore le motif de cette convocation, a-t-il déclaré dans une conférence de presse.

 

« Je ne sais pas pourquoi j’ai été convoqué », a déclaré serein, l’opposant, dans une conférence de presse à sa résidence.

 

« Pourquoi m’a-t-on convoqué un vendredi alors que la jurisprudence fait que dans notre pays, lorsqu’on est convoqué vendredi en risque de passer le week-end en prison », a-t-il expliqué.

Alain Claude Bilie By Nze réagissant au refus de Jean Ping de se présenter à la PJ @ Gabonactu.com
Alain Claude Bilie By Nze réagissant au refus de Jean Ping de se présenter à la PJ @ Gabonactu.com

« Il n’y a pas de jour pour convoquer les gens », a réagi le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze.

 

« C’est son droit de refuser d’aller à la police, c’est sa liberté mais c’est aussi la liberté de la police d’agir pour défendre l’Etat de droit », a ajouté M. Bilie By Nze.

 

« S’il veut connaître les raisons de sa convocation, il doit se rendre auprès des personnes qui l’ont convoqué », a poursuit le ministre de la Communication qui a affirmé ne pas également connaître les raisons de cette convocation.

 

Il y a quelques semaines, le gouvernement gabonais avait indiqué qu’il étudiait les voies judiciaires pour porter plainte contre Jean Ping qui a traité certains gabonais de « cafards à éliminer ».

 

Jean Ping a dénoncé un montage honteux de ses propos complètement sortis de leur contexte.

 

On rappelle que le 23 décembre 2014, Jean Ping était convoqué à la PJ suite à une plainte d’un proche du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba. Ce jour là, Jean Ping s’était présenté à la PJ en compagnie de ses collègues opposants et d’une foule assez importante de militants. Après 3 heures d’interrogatoire, il avait été libéré.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jean-ping-a-effectivement-refuse-dhonorer-convocation-de-police">
Twitter