PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean Eyeghe Ndong et ses amis finalement à Paris

Jean Eyeghe Ndong et ses amis finalement à Paris

Photo archives@gabonreview

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’opposant Jean Eyeghe Ndong et plusieurs de ses collègues dont Pierre André Kombila du RNB et Luc Bengone Nsi du MORENA empêchés de sortir du territoire dans la nuit de lundi à mardi ont finalement quitté le pays dans la nuit de mardi à mercredi par un vol d’Air France.

 

 

« Je vous parle depuis Paris », a déclaré l’ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong contacté mercredi matin par un journaliste de Gabonactu.com

 

« Tous ceux qui étaient là ont pu prendre l’avion. Et ce n’est pas étonnant car ils ont la liberté de circuler », a-t-il ajouté sans plus de commentaires.

 

Les opposants gabonais, notamment ceux proches du Front de l’opposition participent en France à un congrès de la diaspora gabonaise. Annie Lea Meye et Marcel Lebama de la société civile gabonaise figurent parmi les personnes parties de Libreville pour participer à ce congrès. Jean Pierre Rougou, le Monsieur Internet du Front de l’opposition pour l’alternance n’aurait pas aussi été oublié parmi les participants.

 

Jean Ping, parti de Libreville plutôt serait également de la partie. Le congrès serait l’une des étapes de la stratégie politique du Front de l’opposition pour l’alternance dans sa marche vers la prise démocratique du pouvoir en 2016.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Ibogaina

    Le peuple gabonais attend des propositions concrètes. Comment faire pour:
    – booster l’agiculture ?
    – améliorer le recouvrement des redevances fiscales ?
    – permettre aux PME gabonaises de se développer durablement ?
    – garantir la justice pour tous ?

    Le changement de paradigme souhaité par l’opposition doit d’abord se faire dans l’opposition. Les partis d’opposition doivent d’abord instaurer la démocratie en leur sein avant de convoiter la Présidence de la République.

    Une proposition pour la future révision constitutionnelle:
    – reconduire la constitution de 1991
    – créer un poste de Vice-Président qui sera attribute au 2ième à l’élection présidentielle
    – Les pouvoirs du Vice-Président s’étendront sur la Cour constitutionnelle, la Cour des comptes, le Minitère de la Justice et la Police judiciaire. Le Vice-Président aura le pouvoir de nomination de 51% des membres de ces entités.
    – dissoudre le SENAT
    – les gouverneurs seront élus par les conseillers municipaux et dirigera le Conseil provincial
    – Création de l’Assemblée des Maires
    – etc…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jean-eyeghe-ndong-et-ses-amis-finalement-a-paris">
Twitter