PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou un peu satisfait de ses 7 mois au gouvernement

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou un peu satisfait de ses 7 mois au gouvernement

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou durant sa conférence de presse © Gabonactu.com

Libreville, 5 janvier (Gabonactu.com) – Le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, lors d’une conférence de presse organisée vendredi à la Chambre de commerce de Libreville, a fait un bilan quelque peu satisfaisant de sa participation au gouvernement durant les 7 derniers mois.

 

Sans trop se jeter les fleurs, l’ancien opposant virulent a indiqué avoir impulsé plusieurs réformes au sein des universités et grandes écoles gabonaises.

 

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, a conduit par exemple la réforme du système de nomination des recteurs d’universités et des directeurs généraux des grandes écoles. Il a aussi mis en place des tableaux de bords des universités gabonaises et enfin il a planché sur la situation salarial du corps enseignant.

 

Le passage de Moukagni-Iwanga sera donc marqué par un changement du mode de désignation des patrons des universités. Auparavant, les responsables des universités et grandes écoles étaient nommés en conseil des ministres. Grâce à la reforme, les candidats à ce poste doivent p

Le public présent à la conférence de presse © Gabonactu.com

ostuler en soumettant un dossier comprenant entre autre un projet de vie de l’établissement à présenter devant un jury.

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou après avoir fourré son nez dans le dossier du personnel des universités a constaté avec regret que le quart du personnel est en situation de présalaire donc en attente d’un salaire. Cette précarité fragilise les enseignants ce qui pourrait expliquer certains errements.

 

Le ministre Moukagni-Iwangou a aussi regretté le sureffectif des étudiants. Il estime le ratio actuel à 2 687 étudiants par enseignant, ce qui est quasi contre productif.

 

Par décision de la cour constitutionnelle du 27 décembre dernier et en application de la constitution, le gouvernement a cessé de fonctionner suite à la publication des résultats des élections législatives et locales. Le gouvernement assure par contre les affaires courantes en attendant la nomination d’une nouvelle équipe.

 

Battu à la députation à Mouila, Jean De Dieu Moukagni-Iwangou est l’un des opposants qui avaient accepté d’entrer au gouvernement pour apaiser le climat politique dans le pays. L’on ne sait pas s’il figurera dans la future équipe.

Eudes Rinaldy

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jean-de-dieu-moukagni-iwangou-satisfait-de-7-mois-gouvernement">
Twitter