PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean-Baptiste Lemoyne pose la première pierre de la nouvelle ambassade de France au Gabon

Jean-Baptiste Lemoyne pose la première pierre de la nouvelle ambassade de France au Gabon

Le Secrétaire d’État français auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, a procédé à la pose de la première pierre de la nouvelle ambassade de France au Gabon qui ouvre une nouvelle phase dans les relations entre les République française et gabonaise.

La cérémonie de pose de la première pierre de la future ambassade de France au Gabon qui s’est déroulée le 9 janvier à Libreville s’est voulue un moment de communion entre les deux Républiques. Au nom de leurs deux états le secrétaire d’État français auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne et le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères du Gabon, Alain Claude Bilie By Nze ont rappelé la symbolique des relations qui unissent la France et le Gabon depuis des décennies et leur volonté commune de poursuivre dans cet élan.

« La solidité des liens qui unit nos deux pays n’est plus à démontrer. Elle repose sur une familiarité réciproque et une large communauté d’intérêts. La construction de la nouvelle ambassade marque notre volonté de bâtir un avenir commun », a déclaré M. Lemoyne


« Notre amitié est forte parce qu’elle est bâtie sur un socle solide. La pierre que nous posons ce jour est donc le symbole d’une coopération multisectorielle, multidimensionnelle que nous souhaitons renforcer pour l’avenir », a renchérit M. Bilie By Nze.

Situé sur le front de mer dans la capitale gabonaise, la nouvelle future ambassade de France au Gabon est un joyau architectural réalisé par l’architecte mandataire, la française Fabienne Bulle. Elle est assistée du Gabonais Thierry Ngomo. Construit sur un terrain de 13 000m2, le futur édifice est un bâtiment de 73 m de long et 17m de large érigé sur trois niveaux totalisant 3 360m2 de surface habitable, avec une emprise au sol de 1240m2. Il disposera de 2300m2 de voiries et parkings et 9500m2 d’espaces verts et jardins.

Trois principaux matériaux sont utilisés, à savoir le béton, le bois et la pierre de latérite. Le bâtiment nécessitera au moins 1000m3 de béton, environ 2300ml de tuyauteries d’évacuation et autres conduites de fluides hydrauliques, environ 300m2 de vitrage, 800m2 de dalles latériques, 8700 m3 de Padouk, 7000 pièces végétales constituant 70 essences différentes de plantes.

Lisa Mboui

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

RSS
Follow by Email