PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Je crois que nous avons sécurisé le code électoral et nous n’avons rien fait de monarchisation, bien au contraire (Patrick Eyogo Edzang)

Je crois que nous avons sécurisé le code électoral et nous n’avons rien fait de monarchisation, bien au contraire (Patrick Eyogo Edzang)

L’opposant Patrick Eyogo Edzang lors de l’entretien @ Gabonactu.com

 

Libreville, 6 octobre (Gabonactu.com) – L’opposant  Patrick Eyogo Edzang, par ailleurs membre du gouvernement d’ouverture, a dans un bref entretien exclusif à Gabonactu.com, vivement fustigé  l’attitude médisante  et la mauvaise foi de ses pairs  qui considèrent   que la révision constitutionnelle  en cours  au parlement,  instaurera une sorte de monarchie au Gabon. Lecture.

 

Gabonactu.com : Vos pairs de l’opposition pensent que la révision constitutionnelle  en cours  va faire disparaître la forme républicaine de l’Etat et  instaurer une monarchie au Gabon. Vous qui avez pris une part active au dialogue politique d’Angondjé initié par le Président Ali Bongo. Lequel dialogue a acté cette révision. Votre appréciation?

 

Patrick Eyogo Edzang : J’étais  le seul de l’Union Nationale à prendre part au dialogue, même si c’était à mon nom propre. Moi je pose la question aux gens qui parlent de monarchisation de la république aujourd’hui, ils étaient où  quand nous avons négocié? Vous savez, c’est toujours facile de venir critiquer  sans apporter des solutions. Nous sommes allés à Angondjé pour  négocier selon un cahier de charges que nous  avions mis sur la table. Je crois qu’honnêtement nous sommes allés vers la démocratisation de notre pays. Tout ça c’est de l’enfumage une fois de plus  pour tromper le peuple gabonais.  Je crois que nous avons sécurisé le code électoral et nous n’avons rien fait de monarchisation, bien au contraire, nous avons défini le rôle, en cas de cohabitation, entre le premier ministre et le président de la République. Nous sommes nous-mêmes au gouvernement à veiller sur ces accords.  Je crois qu’en fait ça n’a pas de sens. Vous savez je crois qu’ils ont peut-être conscience qu’ils n’ont pas joué le rôle qu’ils auraient dû avoir.  C’est bien dommage ! Parce que je pense que  leur place était à Angondjé avec nous pour travailler à l’évolution démocratique de notre pays.  Je suis d’ailleurs très content de ce qui s’est passé. Les accords pour moi ne sont peut-être pas parfaits  mais ils vont dans le bons sens.

 

Gabonactu vous remercie.

 

C’est moi qui vous remercie et à très bientôt.

 

Propos recueillis par Sydney IVEMBI

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/je-crois-que-nous-avons-securise-le-code-electoral-et-nous-avons-rien-fait-de-monarchisation-bien-au-contraire-patrick-eyogo-edzang">
Twitter