PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

« J’ai un objectif : mettre le chômage K.O. ! » Ali Bongo Ondimba

« J’ai un objectif : mettre le chômage K.O. ! » Ali Bongo Ondimba

  Ali Bongo à Mouila @ DCP

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en campagne électorale à Mouila dans la province de la Ngounié a déclaré vouloir « mettre le chômage KO ».

 

«  L’agriculture doit être une priorité pour le Gabon. C’est la mienne. Cela l’a déjà été depuis 2009. Cela le sera encore plus lors du prochain mandat », a déclaré le candidat Ali Bongo Ondimba au cours de ce huitième jour de la campagne présidentielle.

 

Face aux milliers de personnes rassemblées au stade de Mouila, le candidat a engagé les Gabonais à avoir confiance en l’avenir. « Mais pour atteindre nos objectifs, il faut travailler. Si on travaille bien, on récolte plus. Vous le savez, la réussite est le fruit d’un dur labeur. » Dans cet esprit, le candidat à l’élection présidentielle du 27 août a enjoint ses compatriotes à le soutenir dans l’établissement d’une société encore plus basée sur le mérite.

 

« Il faut récompenser le mérite ! Le bon calcul c’est 25 % de talent, 75 % de travail pour 100 % de réussite ! » Message clair aux opposants : le temps des privilèges indus est révolu. Place à une nouvelle ère politique et sociale.

Parti d’Oyem où il avait tenu la veille un meeting populaire dans la province du Woleu-Ntem, le candidat Ali Bongo Ondimba a rejoint dans la journée de samedi Mouila dans la province de la Ngounié. A Ndendé et Mbigou, premières étapes de sa visite dans la région, le candidat a fait part à la population de ces deux villes, de son souci de développer encore plus l’agriculture « pour renforcer l’indépendance alimentaire du Gabon qui reste à conquérir ». « Le programme GRAINE est un succès et permet de retrouver le travail de la terre, de notre terre. Cultiver notre terre pour nourrir nos compatriotes est un objectif prioritaire que je me suis donné » a assuré Ali Bongo Ondimba.

Ali Bongo Ondimba a répété ici dans cette province clé du développement du programme GRAINE le besoin « de plus grands changements ».

Ali Bongo au coeur des préoccupations des molvinois @ DCP
Ali Bongo au coeur des préoccupations des molvinois @ DCP

« Je suis conscient que le quotidien des Gabonais est toujours difficile. Mais nous avons travaillé à initier ces changements en construisant les routes vous permettant de commercer mieux et directement. Et c’est important que les infrastructures rurales soient déployées ! Vous en avez besoin ! »

 

L’économie nationale a besoin d’un développement fort et « cela passe par la diversification impulsée en partie par ce programme ».  Le programme GRAINE — autour des plantations des palmiers à huile — est à ce jour effectif dans cinq provinces avec à son actif 14 000 adhérents. Ali Bongo Ondimba veut poursuivre — pour l’emploi et le développement rural — la création de 20 000 nouveaux emplois.

 

« L’égalité des chances dont je vous parle c’est d’abord la possibilité d’accéder à un emploi. Et nos régions, votre région, doivent fournir à nos enfants des emplois dignes, des emplois qui changent votre vie et qui changeront le Gabon ! Ce sont vers ces grands changements que nous devons aller ensemble ! », a lancé le candidat lors de sa visite en début d’après-midi.

L’agriculture et le développement rural doivent permettre au Gabon d’accéder à « une réelle indépendance ».

S’opposant à la vision de Jean Ping et à sa volonté de rétablir une société de privilèges qu’il combat, Ali Bongo Ondimba a dénoncé« l’enrichissement personnel et l’absence de bilan » du candidat de la violence : « les seules choses que Jean Ping cultive c’est la haine, c’est le mensonge, c’est l’esprit et la pratique des vieilles habitudes et le culte des privilèges. Vous qui connaissez la richesse de notre terre, ne laissez pas ces mauvaises graines gâcher nos récoltes ! ».

En dénonçant les mensonges et les fausses accusations du candidat Jean Ping, Ali Bongo Ondimba a rencontré à Ndendé et Mbigou le plein soutien des populations venues en nombre pour le soutenir.

Marie Massala

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Franck MAKAYA

    Le programme graine c’est encore un coup de la toute puissante OLAM qui a la main mise sur le pays ( et sur le budget personnel de ABO.)
    Encore de la poudre aux yeux ..

    A la fin de son prochain mandat tellement de projets seront commencés , qu’il lui faudra un règne jusqu’à sa mort et la succession de son héritier du trône présidentiel tel que lui l’a hérité…..Pour peut être enfin voir un des projets commencés , se terminer …

    La nationale numéro 1 … Depuis 2007
    Zone économique spéciale ( toujours en cours )
    Le tas de sable de Port Mole ( utopie démagogique de grandeur et de reconnaissance )
    Pourquoi pas une coupe du monde de football ( il finira peut être de payer les travaux de la CAN 2012 )
    Le désenclavement de Libreville
    La réfection des voies et les des assainissement .quartiers où il ne met jamais les pieds .
    Son projet de circuit de formule un
    et que sais-je encore ….

    Reply
  2. Franck MAKAYA

    J’aime beaucoup la phrase ( pour atteindre nos résultat il faut travailler)
    SI LES GABONAIS ETAIENT AUSSI VAILLANT AU TRAVAIL QU’A FAIRE LA FETE et CHERCHER DES EMBROUILLES pour se faire des sous faciles , ou attendre une nomination dans l’administration , on serait LOIN ,, TRES TRES LOIN DEVANT LES AUTRES ….
    LA TERRE EST BASE , et faut se baisser …. Alors que tendre la main est tellement plus aisé …

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jai-objectif-mettre-chomage-k-o-ali-bongo-ondimba">
Twitter