PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jacqueline Rawiri est morte à 77 ans

Jacqueline Rawiri est morte à 77 ans

Jacqueline Rawiri en compagnie de l’ancien ambassadeur de France au Gabon, Jean François Desmazières @ Ambassade de France au Gabon

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Jacqueline Rawiri, épouse du defunt Georges Rawiri, l’ex numéro deux du régime d’Omar Bongo Ondimba, est décédée le 13 août dernier à Paris à l’âge de 77 ans, annonce ses enfants dans un communiqué.
« L’inhumation aura lieu à Lambaréné où elle reposera auprès de son mari Georges Rawiri », annoncent ses enfants. Le programme des obsèques n’est pas encore connu.

 

Française devenue gabonaise par alliance, Mme Rawiri est décédée à Paris comme son défunt époux. La dépouille de Georges Rawiri était ramenée à Libreville puis acheminée à Lambaréné par la route pour dire au revoir à tous ceux qui l’avait connu et aimé.

 

Les gabonais avaient découvert avec « stupéfaction » que ce puissant homme du régime d’Omar Bongo Ondimba avait construit de son vivant le mausolée familial avec des caveaux pour lui-même, son épouse et ses enfants.

 

Président du Sénat de 1977 à sa mort en avril 2006, Georges Rawiri était un compagnon de lutte, un véritable bras droit  d’Omar Bongo. Il avait occupé de nombreux postes ministériels et était considéré comme le trait d’union entre les intérêts français au Gabon et le Gabon. A sa disparition, son épouse avait intégré le conseil d’administration de SDV, un des symboles de la présence économique de la France au Gabon.

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/jacqueline-rawiri-est-morte-a-77-ans">
Twitter