PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Infrastructures routières : les entreprises adjudicataires sommées par Jean Pierre Oyiba de respecter leurs engagements

Infrastructures routières : les entreprises adjudicataires sommées par Jean Pierre Oyiba de respecter leurs engagements

Le ministre d’État, Jean Pierre Oyiba donnant les orientations à certains responsables d’entreprises adjudicataires @ C. N  

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre d’État en charge des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire,  Jean Pierre Oyiba, en visite d’inspection des chantiers des voiries en cours d’exécution dans les  communes de Libreville, de Ntoum et sur l’axe Ntoum- Kougouleu,  sur la route nationale N°1 a sommé les entreprises adjudicataires de respecter strictement leurs cahiers de charges.

 

« Sur la Nationale 1, nous avons tous constaté que les travaux s’accélèrent. Progressivement, et ce conformément aux instructions du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, les entreprises Colas, Entraco, Fhec, Socoba EDTP et bien d’autres font de leur mieux pour les voiries urbaines et tout le réseau routier national », a déclaré M. Oyiba, appelant ces sociétés d’accélérer  davantage le rythme d’exécution des travaux.

 

Sur le terrain, le membre du gouvernement est allé toucher du doigt et  mesurer le rythme avec lequel les travaux sont effectués. Ces chantiers ont  été entre temps arrêtés à cause de la conjoncture économique, mais relancés actuellement sur toute l’étendue du territoire national.

M. Oyiba inspectant un des chantiers @ C.N
M. Oyiba inspectant un des chantiers @ C.N

La descente sur le terrain du ministre d’Etat chargé des Travaux publics a permis de révéler certaines insuffisances dans l’exécution des travaux d’une  des entreprises adjudicataires. Il s’agit  de  SOCOBA EDTP qui travaille  sur l’axe Ntoum-Kougouleu avec un certain nombre  de défauts déplorés par jean Pierre Oyiba. « Nous demandons à cette entreprise de mettre davantage le pied sur l’accélérateur pour faciliter la fluidité de la circulation sur cet axe. Car il y a trop de nids de poule » a-t-il fustigé.

 

Le ministre a également  déploré l’incivisme de certains usagers de la route qui se donnent du plaisir à boucher des pistes d’évacuation d’eau, occasionnant ainsi des inondations et la dégradation des chaussées.

L’entreprise SOCOBA appelée à se recadrer @ C. N
L’entreprise SOCOBA appelée à se recadrer @ C. N

De retour à Libreville, le ministre d’Etat s’est rendu avec sa délégation à Awendjé et à Plein-ciel respectivement dans le 4ème et 5ème  arrondissement de Libreville. A Awendjé, il s’est dit satisfait de la cadence d’exécution des travaux de construction d’une voie secondaire reliant l’échangeur d’Awendjé et la voie express.

 

A Plein-ciel, le patron des TP a constaté que les travaux de construction de la passerelle permettant aux populations d’accéder de part et d’autre de la voie express vont bon train. Une occasion pour Jean Pierre Oyiba de préciser que  « le gouvernement  a pris l’engagement de construire, avec l’appui de la société FHEM, des passerelles d’Awendjé jusqu’au niveau de l’ex-lycée d’Etat de l’Estuaire. Cela pour éviter les nombreux accidents que nous enregistrons sur ce tronçon ».

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/infrastructures-routieres-entreprises-adjudicataires-sommees-jean-pierre-oyiba-de-respecter-leurs-engagements">
Twitter