PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Il n’y a pas d’Ebola au Gabon (officiel)

Il n’y a pas d’Ebola au Gabon (officiel)

Max Limoukou, ministre gabonais de la Santé © Com Gouv

Le ministre gabonais de la Santé, Max Limoukou, a annoncé jeudi dans une déclaration officielle qu’il n’y a pas Ebola au Gabon, selon les analyses effectuées par le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) saisie d’urgence suite au décès du capitaine d’un navire ayant émis un signal de détresse au large des côtes gabonaises et pris en charge par des médecins gabonais et admis dans un hôpital de Port-Gentil.

« Les résultats donnés par le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) sont formels. Aucun prélèvement issu des passagers du navire Sandra Tide ne relève une infection à virus Ebola », a déclaré le ministre.


« Néanmoins, d’autres analyses bactériologiques et toxicologiques sont en cours », a-t-il nuancé.

Le 24 octobre 2019, le navire Sandra Tide a émis des signaux de détresse au large des côtes gabonaises. Une équipe gabonaise a intervenu à bord. L’intervention a permis d’évacuer le Capitaine du navire et son adjoint qui se trouvaient dans une situation sanitaire critique.

Le capitaine est décédé quelques minutes après sa prise en charge. Son adjoint admis dans un état comateux est décédé mercredi 30 octobre. Tous deux étaient de nationalité philippine.  

Les 6 autres marins dont 3 étaient hospitalisés pour des gènes mineurs sont tous en bonne santé.

A bord du navire, il y avait huit (08) membres d’équipage dont deux (02) de nationalité Philippine (le Commandant de bord et son adjoint), cinq (05) de nationalité Camerounaise et un (01) de nationalité ghanéenne.  Le gouvernement gabonais affirme que les consulats des pays d’origines de ces marins ont été associé dans la gestion de cette crise.

Après l’arrivée de ces cas à Port-Gentil, les rumeurs sur la présence des cas d’Ebola dans la capitale économique du Gabon courent dans la ville et sur les réseaux sociaux.

Max Limoukou rassure donc la population qu’il n’y a aucun cas d’Ebola au Gabon. La suite des analyses médicales permettra probablement de déterminer la cause du décès du capitaine du navire et son adjoint.

Le Sandra Tide, un bateau de type Crew boat, servant à approvisionner les plateformes pétrolières, est parti de Douala le 21 octobre 2019 à destination de Pointe-Noire au Congo. Il est immobilisé au large des côtes gabonaise suite à ces problèmes de santé.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort