PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Il ne s’agit pas pour qui que ce soit de jeter l’anathème sur les magistrats par ce que les magistrats exercent la justice au nom du peuple gabonais (Ike Ngouoni Aila Oyouomi, Porte-parole de la Présidence)

Il ne s’agit pas pour qui que ce soit de jeter l’anathème sur les magistrats par ce que les magistrats exercent la justice au nom du peuple gabonais (Ike Ngouoni Aila Oyouomi, Porte-parole de la Présidence)

Ike Ngouoni Aila Oyouomi lors de la conférence de presse au palais présidentielle à Libreville le 20 décembre @ DCP

 

Libreville, 20 décembre (Gabonactu.com) – Le Porte-parole de la Présidence de la République, Ike Ngouoni Aila Oyouomi a déploré mercredi dans sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, la grève en cours  dans les tribunaux  du Gabon, lancée il y a peu par le Syndicat national des  Magistrats du Gabon (SYNAMAG) dont il a également défendu  pour leur abnégation au travail bien fait.

 

 

« Il ne s’agit pas pour qui que ce soit de jeter l’anathème sur les magistrats par ce que les magistrats exercent la justice au nom du peuple gabonais », a déclaré M. Ngouoni Aila Oyouomi, répondant questions de journalistes  au sujet du bras de fer opposant le SYNAMAG et le Garde des sceaux Francis Kéa.

 

 

Les magistrats demandent la tête de Francis Kéa qu’ils considèrent désormais comme un bourreau de la justice par ses immixtions intempestives dans le pouvoir judiciaire. Le ministre de la justice avait déclaré  lors d’une récente sortie que les magistrats gabonais s’illustraient dans la corruption ambiante.

 

 

Une offense que le SYNAMAG n’a pas digérée. Il a lancé ce mouvement de grève pour demander le départ du ministre. La grève lancée le 14 décembre courant  semble bien suivie sur l’ensemble du territoire.

 

 

Pour Ike Ngouoni Aila Oyouomi « il y a de nombreux magistrats, de nombreux juges qui travaillent tous les jours pour essayer de rendre la justice au nom du peuple gabonais ; ces magistrats-là doivent être encouragés à faire leur travail avec célérité, avec probité, avec rigueur, avec professionnalisme dans le strict respect de séparation des pouvoirs (judiciaire et exécutif) ».

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/il-ne-sagit-pas-pour-qui-que-ce-soit-de-jeter-lanatheme-sur-les-magistrats-par-ce-que-les-magistrats-exercent-la-justice-au-nom-du-peuple-gabonais-ike-ngouoni-aila-oyouomi-porte-pa">
Twitter