PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ignorés et marginalisés par le pouvoir les leaders du dialogue politique d’Angondjé brisent le silence ce vendredi

Ignorés et marginalisés par le pouvoir les leaders du dialogue politique d’Angondjé brisent le silence ce vendredi

Emmanuel Issoze Ngondet, Ali Bongo Ondimba (au centre avec le rapport du dialogue politique d’Agondjè ) et Pierre Claver Maganga Moussavou © archives DCP

Les leaders politiques qui avaient pris part au dialogue politique d’Angondjé entre mars et mai 2017 pour apaiser la tension politique née de la violente contestation de la réélection du président Ali Bongo Ondimba estimant avoir été floué par le pouvoir brisent le silence ce vendredi matin à l’hôtel Nomad, a appris Gabonactu.com.

Selon un des organisateurs de la rencontre, la rencontre de ce vendredi permettra de rendre publique une déclaration commune adressée au pouvoir. Les acteurs politiques d’Angondjè souhaitent notamment exiger la réactivation du comité de suivi des actes du dialogue.


En gros, les uns et les autres veulent réclamer leur part du gâteau car disent-ils à ceux qui veulent les entendre, certains ont été récompensé et d’autres non. Plusieurs personnalités qui avaient été gratifié par des postes juteux ont été remercié. C’est le cas entre autres de Pierre Claver Maganga Moussavou (promu Vice-Président de la République) ou des ministres hommes forts de l’époque : Emmanuel Isozé Ngondet (PM), Bruno Ben Moubamba (Vice PM), Noël Nelson M’Essone (ministre puis directeur du protocole national)…

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

1 Commentaire

  1. Consty

    Le gabonais va tjr m’étonner, donc vous êtes allez au dialogue juste pour vous distribuer les postes. Donc aulieux d’allez régler les problèmes des gabonais , vous ce qui a été votre motivation, cest le fait de savoir qui devais occuper tel ou tel poste franchement j’ai honte de vous et de ce pays

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter