PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Patrichi Tanasa élu homme de l’année par un cabinet spécialisé en énergie

Patrichi Tanasa élu homme de l’année par un cabinet spécialisé en énergie

Le DG de la GOC Christian Patrichi Tanasa,

L’Administrateur directeur général de Gabon Oil, Christian Patrichi Tanasa, a été élu homme de l’année par la société TOGY (The Oil and Gaz Year). Cette dernière, qui mise sur la puissance de l’information comme facteur central d’opportunités dans le secteur des hydrocarbures à l’échelle mondiale, offre une base de données contenant des milliers d’articles, d’interviews et de profils parfaitement intégrés à des cartes de marché cliquables, détaillant les acteurs et l’infrastructure de chaque marché pour les investisseurs en amont, au centre et en aval. En septembre dernier, l’intéressé accordait une interview, d’ailleurs publiée sur le site de TOGY, dans laquelle il présentait la structure

La structure de Gabon Oil, détaillait sa stratégie et exposait les nombreuses opportunités offertes par le nouveau Code gabonais des hydrocarbures, promulgué le 16 juillet 2019.


Cette nouvelle distinction, qui jette par ailleurs un coup de projecteur sur le Gabon, vient couronner les efforts du patron de la Société nationale des hydrocarbures, consistant dans le déploiement de la stratégie de cette dernière, visant à développer ses activités sur toute la chaîne de valeur du secteur. Si l’effectivité de cette stratégie est attestée pour ce qui est du pétrole, l’on notera que le gaz n’est pas en reste.

En effet, Gabon Oil entend mettre un accent particulier sur ce pan, en misant notamment sur le gaz torché comme carburant de l’électrification. En ligne de mire, la définition d’une structure des prix et des textes d’application qui régiront la chaine de valeur gazière et, ainsi, permettre une incitation aux investissements portant sur le gaz naturel. Tout l’intérêt de cette ambition est rendu explicite par les perspectives liées au gaz naturel, qui connaîtra une croissance de 45% d’ici 2040. Gabon Oil a donc bien l’intention de profiter de cette croissance pour mettre au point un schéma logistique et une technologie susceptible de lui fournir une énergie propre dont bénéficiera le Gabon et l’Afrique.
L’on relèvera que cet objectif cadre par ailleurs avec les perspectives de la politique énergétique gabonaise et les prévisions relatives au mix énergétique.

Notons que Gabon Oil aura l’occasion de se prononcer sur l’actualité de ses projets et de ses objectifs pour ce qui est du gaz, à l’occasion de l’Africa Oil Week, qui s’ouvre cette semaine à Cape Town en Afrique du Sud. L’Africa Oil Week (AOW) ou Semaine africaine du pétrole est la principale plate-forme de transaction et de renseignement pour le pétrole et le gaz en Afrique. Il s’agit du seul événement en amont pour le continent qui rassemble plus de 1 500 dirigeants clés du monde entier dans le but de négocier de nouveaux accords. Cela inclut la participation de tous les acteurs des Sociétés Nationales, aux ‘‘Majors’’ en passant par les sociétés privées.

Depuis l’ouverture de l’édition 2019 de cette rencontre internationale, tous les supports portent la marque de Gabon Oil (GO). De plus, plusieurs rendez-vous stratégiques sont pris avec des acteurs pétroliers de haut vol, qu’il s’agisse des cabinets d’avocats, des partenaires techniques ou des bailleurs de fonds. Gabon Oil met ainsi toutes les chances de son côté, pour une meilleure production à l’arrivée du pétrole gabonais. En témoigne le trafic enregistré au niveau de son stand, érigé sur le lieu de l’événement, et qui a suscité l’intérêt de plusieurs autorités, au rang desquelles des membres de gouvernements de pays producteurs de pétrole.

Source: Com GOC et Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort