PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Hervé Ndong Nguéma mort en exil dans la solitude

Hervé Ndong Nguéma mort en exil dans la solitude

Hervé Ndong Nguéma devant l’ambassade de France où il avait protesté contre l’interpellation de Maixent Accrombessi en France © Gabonactu.com

Libreville, 13 septembre (Gabonactu.com) – Hervé Ndong Nguéma, ancien conseil du président de la République, Ali Bongo Ondimba et président de l’ONG Convergence est mort dans la nuit de lundi à mardi dans la solitude à Paris en France où il a trouvé refuge après s’être échappé de la justice de son pays qui le traquait.

 

Diabétique, Hervé Ndong Nguéma avait suscité l’émoi lorsqu’une vidéo de lui diffusée il y a quelques mois sur internet le montrait sur un fauteuil roulant le pied droit « pourri » au niveau des orteils. Le très zélé défenseur de l’émergence, politique de développement prônée par le président Ali Bongo Ondimba, inspirait la pitié.

 

Une seconde vidéo diffusée dans les réseaux sociaux, quelques mois plus tard le présentait sur une terrasse bien entouré et fredonnant au rythme d’une musique traditionnelle du « Grand nord ». L’homme avait subi une amputation de deux orteils, avait-il indiqué.

 

Son épouse lui aurait parlé du Gabon au téléphone le soir de sa disparition. Il aurait confié à son épouse qu’il allait bien. Ce jour-là, son épouse n’imaginait pas que c’était leur dernier entretien.

 

Quand celui qui a sillonné le Gabon pour remettre des dons aux populations démunies au nom de Maixent Accrombessi est allé se coucher, lui-même ne réalisait pas que c’était pour la dernière fois.

Hervé Ndong Nguéma était venu devant l’ambassade de France crier son nationalisme © Gabonactu.com

Un médecin a évoqué «un infarctus du myocarde sur terrain diabétique», selon le média en ligne Gabonreview.

 

Les personnes qui l’ont côtoyé soutiennent qu’il ne menait pas une vie heureuse. Il était dans le dénuement, sans argent.

 

Des sources concordantes proches du palais présidentiel de Libreville, approchées par Gabonreview, ont révélé que « le président de l’ONG Convergence a récemment reçu une aide financière du palais du front de mer librevillois ».

 

« La dépouille d’Hervé Ndong sera rapatriée au Gabon où il reposera en paix », selon une source proche de sa famille contactée par Gabonactu.com

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/herve-ndong-nguema-mort-en-exil-dans-la-solitude">
Twitter