PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les héritiers de Mamboundou s’affrontent à coup de feu à Ndéndé

Les héritiers de Mamboundou s’affrontent à coup de feu à Ndéndé

Les partisans de Bruno Ben Moubamba  vendredi soir à Ndéndé @ Facebook BBM

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Un soldat affecté à la sécurité rapprochée du ministre d’Etat chargé de l’Agriculture, Mathieu Mboumba Nziengui aurait tiré en l’air dimanche à Ndéndé pour disperser les partisans de Bruno Ben Moubamba qui préparaient la tenue d’une assemblée générale de l’Union du peuple gabonais (UPG) dans la ville où Mboumba Nziengui tenait de son côté un  congrès du même parti fondé par feu Pierre Mamboundou, a annoncé M. Moubamba sur sa page facebook.

 

« Un des gardes armés de Mathieu Mboumba Nziengui a tiré à balle réelle, heureusement sans faire de victime. Les voitures du ministre, voitures de l’Etat, avec plaques bleues, roulent sur les chaises mises en place pour l’Assemblée générale et tentent de blesser des militants. Une situation incroyable organisée avec les moyens de l’Etat ! » a déploré Bruno Ben Moubamba.

 

Mathieu Mboumba Nziengui a ouvert les travaux du congrès de l'UPG à la salle polyvalente du complexe sportif Ali Bongo Ondimba de Ndendé @ Gabonactu.com
Mathieu Mboumba Nziengui a ouvert les travaux de son congrès à Ndendé @ Gabonactu.com

Une source indépendante contactée depuis Libreville au téléphone par Gabonactu.com confirme ces tirs en l’air et la présence des partisans remontés de Mboumba Nziengui sur le site où Moubamba devait tenir son assemblée générale.

 

Les partisans du ministre Mboumba Nziengui voulaient, semble-t-il, dénoncer la tentative de déstabilisation du congrès historique de l’UPG ouvert la veille dans la ville pour trouver un successeur à Pierre Mamboundou décédé brutalement le 15 octobre 2011.

 

Bruno Ben Moubamba a effectué une entrée triomphale dans la ville vendredi soir. Ses partisans accusaient ouvertement les militants proches du ministre Mboumba Nziengui d’être « les véritables assassins de Pierre Mamboundou ». Des accusations et autres paroles vexatoires qui ont fait monter la tension dans le fief historique de l’UPG.

 

Bruno Ben Moubamba revendique être le véritable héritier de Pierre Mamboundou. Mathieu Mboumba Nziengui qui avait pourtant offert le « gîte et le couver » à ce jeune leader lorsqu’il a rejoint le parti après la mort du président fondateur traite Moubamba de « dangereux usurpateur aux dents trop longues ».

 

Une décision de justice a confié la légalité du parti à Mathieu Mboumba Nziengui au détriment de Bruno Ben Moubamba et de Jean De Dieu Moukagni Iwangou, tous deux présidents des ailes dissidentes de l’UPG. Le congrès de ce samedi et dimanche devait le consacrer président du parti alors qu’il occupait les fonctions de Secrétaire exécutif depuis plusieurs années.

 

Le congrès doit aussi désigner Ali Bongo Ondimba, le chef de l’Etat comme le candidat de l’UPG. Bruno Ben Moubamba pour sa part est arrivée à Ndéndé pour lancer sa précampagne électorale. Il est candidat déclaré à l’élection présidentielle du 27 août 2016.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/heritiers-de-mamboundou-saffrontent-a-coup-de-feu-a-ndende">
Twitter