PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Héritage et modernité parlera ce jeudi

Héritage et modernité parlera ce jeudi

Copie @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le bureau de coordination du mouvement « Héritage et modernité », un courant politique radical au sein du Parti démocratique gabonais (PDG, ancien parti unique resté au pouvoir depuis 1968) prononcera un « important » discours ce jeudi, indique la copie d’une invitation distribuée à la presse ce mercredi.

 

L’objet de la communication n’est pas encore connu. Mais il semble que ce courant politique qui étale au grand jour ses contradictions avec la vision officielle du parti pourrait marquer une cassure nette sur la vague de sympathie et d’enthousiasme des masses constatées depuis que le « Distingué camarade », président du Parti Ali Bongo Ondimba a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle.

Héritage et modernité a choisi un cadre privé pour faire sa déclaration. Le domaine d’Ossengue, village privé de Marcel Eloi Rehandi Chambrier, l’une des icônes de ce mouvement dont le fils, Alexandre Barro Chambrier est le porte étendard.

Une vue très partielle des cadres d'Héritage et modernité @ archives Gabonactu.com
Une vue très partielle des cadres d’Héritage et modernité @ archives Gabonactu.com

Par tradition, la police et la gendarmerie gabonaise n’interviennent pas dans des réunions politiques organisées dans des domaines privés. C’était le cas à Franceville où Jean Ping devenu opposant avait tenu un meeting au domicile d’Albert Yangari après des difficultés de le faire sur une place public.

Héritage et modernité a toujours exigé la convocation d’un congrès de clarification avant toute désignation du candidat du parti à la prochaine élection présidentielle. Le courant, officiellement dissout par le président du parti, reproche au pouvoir en place une mauvaise gestion des affaires publiques.

L’opposition a toujours applaudi les idées « révolutionnaires » des membres de ce courant. Elle n’hésite d’ailleurs pas à jeter un gros charme sur ses membres pour susciter leur adhésion à l’opposition. Certains analystes soupçonnent cependant, les dirigeants de ce courant de vouloir positionner un candidat à la prochaine élection présidentielle. Ce qui serait une nouveauté, 48 ans après la création le 12 mars 1968 du PDG.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/heritage-et-modernite-parlera-ce-jeudi">
Twitter