PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Grève au centre hospitalier régional de Franceville : La directrice générale limogée

Grève au centre hospitalier régional de Franceville : La directrice générale limogée

Dr Lekouta jouant au jeu du chat et la souris pendant la grève en décrochant les banderoles sur le mur de l’hôpital 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La directrice générale du Centre hospitalier régional Amissa Bongo (CHRAB) de Franceville (sud-est), docteur Virginie Lekouta, confrontée depuis plus de deux semaines à une grève illimitée a été limogée au conseil des ministres du 11 février dernier.

 

L’ancienne directrice générale de l’hôpital de Franceville a été probablement sacrifiée pour mauvaise gestion de la crise. Le personnel médical dénonçait sa gestion scabreuse. « Depuis la prise de fonctions de la nouvelle direction, les choses vont de mal en pis », fustigeait en début de semaine dans une entrevue exclusive Bernard Ganda, secrétaire d’antenne du Syndicat national du personnel de santé (SYNAPS). Le Dr Lekouta a passé un an à la tête de cet hôpital de référence de la province du Haut-Ogooué.

 

 

Tous les jours, Bernard Ganda et ses collègues font le piquet de grève pour réclamer les primes de garde, de responsabilité et des côte-parts. Les dites primes ne sont pas perçues depuis plus de 8 mois pour des raisons incompréhensives. Les grévistes soupçonnaient une malversation financière bien orchestrée par le directrice générale sortante.

 

Les grévistes du CHRAB restent déterminés à percevoir leurs primes @ Gabonactu.com
Les grévistes du CHRAB restent déterminés à percevoir leurs primes @ Gabonactu.com

Le montant de ces primes varie entre 50 000 et 75 000 FCFA selon les grades. 350 agents sont concernés par la situation. Selon les grévistes, certains de leurs collègues percevaient quelques avances de ces primes par affinités. « Plus rien ne va. Il y’a un désordre total ici », déplorait M. Ganda qui disait par ailleurs avoir saisi en vain les plus hautes autorités de la province pour une sortie idoine de la crise.

 

 

Les grévistes revendiquent aussi les médicaments pharmaceutiques et autres consommables. L’hôpital aujourd’hui n’a « même plus de réactifs pour réaliser un protocole d’examen médical », s’était-il insurgé.

L’ex directrice générale adjointe de la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNMAGS) a été remplacée par le Dr André Ntchoreret. Joint au téléphone pour donner son appréciation par rapport à la nomination de leur nouveau patron,Bernard Ganda, représentant du SYNAPS au centre hospitalier régional Amissa Bongo a indiqué que ce dernier n’aura pas d’état de grâce.

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/greve-au-centre-hospitalier-regional-de-franceville-la-directrice-generale-limogee">
Twitter