PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Grève à l’UOB : le SNEC ne lâche rien

Grève à l’UOB : le SNEC ne lâche rien

L’entrée principale de l’UOB barricadée durant la lancement de la grève en juillet dernier © D. R

Le Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), qui tient une assemblée générale  de décision ce mardi à Libreville,  pourrait poursuivre sa grève lancée depuis le 11 juin  dernier à  l’Université Omar Bongo (UOB). 

Faute d’une prise en compte intégrale de leurs revendications, les enseignants et chercheurs pourraient décider de ne pas reprendre les cours et se diriger vers une année blanche.

Certaines  revendications ont trouvé satisfaction.  Les enseignants  en situation de présalaire depuis des années ont pu obtenir gain de cause.

Le SNEC réclame, entre autres,  une meilleure évolution du plan de carrière des universitaires et le paiement intégral des pensions de retraite contre le système des demi-pensions perçues par certains.

Pour le moment malgré l’appel lancé par le recteur de l’UOB,  Pr Marc Louis Ropivia, pour la reprise des cours, seul quelques rares enseignants  ont répondu favorablement. Toutefois, cette reprise timide.

Antoine Mayombo

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter